FormationsMasterUrbanisme et aménagementSp. Habitat, politique de la ville et renouvellement urbain

Master Urbanisme et aménagementSpécialité Habitat, politique de la ville et renouvellement urbain

Finalité

Finalité indifférenciée.

Connaissances à acquérir

Quartiers anciens dégradés, ou à l’inverse gentrifiés à l’excès, grands ensembles en mal de devenir, couronne périurbaine refuge qui permet de se mettre à distance de l’autre, la ville peine à se renouveler en intégrant harmonieusement toutes ses composantes : la question de l’habitat est au cœur de ces enjeux.

Cette option se fixe pour objectifs de donner aux étudiants les principales clés de compréhension des défis actuels, de présenter et d’analyser les politiques publiques de l’habitat et de la ville, et de former à la mise en œuvre des différents outils, démarches et procédures, de l’élaboration des politiques locales de l’habitat au montage des différents types d’opérations.

Débouchés professionnels

Les débouchés sont, de façon générale, ceux des étudiants de l’IUAR dans des structures, qui, parmi d’autres champs d’intervention, travaillent sur les questions d’habitat et de renouvellement urbain : collectivités locales (communes, EPCI, conseils généraux et régionaux), établissements publics d’aménagement, agences d’urbanisme, CAUE, sociétés d’économie mixte, réseau technique du ministère de l’écologie et du développement durable, bureaux d’études, PACT, organismes de logement … .

Poursuite d'études

Après une M2 un étudiant est suffisamment formé pour intégrer le marché du travail.

Dans les faits les poursuites d’études sont peu nombreuses et ne concernent environ que 5 % des étudiants.

Parmi ceux qui choisissent de continuer on retrouve soit certains étudiants désireux de s’inscrire en thèse après un parcours recherche soit des étudiants encore frileux face à leur intégration dans le marché du travail et qui préfèrent poursuivre encore un peu leurs études.

Ce phénomène est toutefois marginal.

Stages et projets encadrés

Stage obligatoire de 3 à 6 mois

Études à l'étranger

Pendant l’année de Master 1, les étudiants ont la possibilité de monter un projet de mobilité pour un séjour d’études à l’étranger d’un semestre effectué pendant le Master 2 Urbanisme-aménagement. Le séjour d’études à l’étranger est effectif sous réserve de l’obtention du diplôme de Master 1 et du recrutement en Master 2.

  • Université Technique de Dortmund en Allemagne (Faculty of Spatial Planning)
  • Università Degli Studi Di Ferrara / Dipartimenti di Architettura (Italie)
  • Université de Montréal (Ecole d’Urbanisme)
  • Université Laval (École supérieure d'aménagement du territoire et de développement régional).

Structure et organisation

Spécialité, éventuellement parcours

Localisation (nom de la ville)

Effectifs attendus

Spécialité Habitat, Politique de la ville et renouvellement urbain

Aix en Provence

25 à 30 étudiants

Formation professionnelle

Partenaires professionnels :

  • Bureaux d’études
  • Agences d’urbanismes
  • Bailleurs sociaux
  • Mairies/Conseil régional PACA
  • Communautés d’agglomération
  • Marseille Provence Métropole
  • CCI métropolitaines

La professionnalisation des étudiants débute au semestre 1 avec 4 enseignements pratiques :

  • Méthodes et outils de projets afin familiariser l’étudiant avec les méthodes diagnostic, les cadres juridiques, le préalable au montage d’opération ;
  • Dessin d’urbanisme, outil de diagnostic du territoire et de conception du projet dont l’application concrète intervient au sein des ateliers
  • Lecture de l’espace bâti, outils cartographiques et géomatique, donnant la capacité de lire un espace bâti et de le représenter
  • Atelier phase 1 qui est une mise en situation professionnelle sur la base d’une commande réelle d’un maître d’ouvrage

Le semestre 2 est un approfondissement de la professionnalisation par la mise en pratique au travers des ateliers et d’un stage. Il comprend 3 UE entièrement axées sur la professionnalisation :

  • Montage d’opération formant l’étudiant à la l’activité de montage
  • Etude de cas : conception, mise en œuvre et pratiques dans les espaces publics des opérations d’habitat
  • Atelier phase 2 : l’étudiant doit établir une réponse concrète à la commande du maitre d’ouvrage.

Formation et recherche

La formation est en lien étroit avec l’EA 889 (LIEU). L’ensemble des enseignants chercheurs intervenant dans la spécialité habitat sont des chercheurs au LIEU.

Les enseignements font donc écho aux axes de recherche du laboratoire puisqu’ils abordent :

- les savoirs faire, l’organisation et les compétences en urbanisme (UE méthodes et outils du projet ; montage d’opération ; dessin d’urbanisme ; lecture de l’espace bâti ; acteurs métiers, missions ; atelier de diagnostic ; atelier de projet), au cœur de l’axe 1 du laboratoire.

- les enjeux contemporains des projets d’urbanisme au cœur de l’axe 2 du laboratoire, en particulier le sous axe question sociale, habitat et politiques territoriales (UE Requalification des centres anciens ; Grands ensembles, politique de la ville, renouvellement urbain ; politiques publiques de l’habitat)

Les enseignants-chercheurs mobilisés dans la spécialité conduisent des recherches dans le domaine de l’habitat et du renouvellement urbain (exemple : recherche en cours sur l’articulation SCOT/PLH en matière d’habitat) ou plus largement et de manière théorique sur le projet et son processus d’élaboration (exemple : recherche en cours sur le quartier Belle de Mai).

Formation continue et alternance

Cette spécialité n’a pas de formation continue

Conditions d'admission

Les candidats doivent avoir validés 240 ECTS dont 60 délivrés par des parcours de masters ou formations de types équivalents.

L’admissibilité est prononcée sur la base d’un dossier montrant que le candidat se situe dans une approche de qualité, ouverte à la réflexion sur les dynamiques urbaines, spatiales et les politiques d’urbanisme et d’aménagement.

L’admission est prononcée suit à un examen écrit et un entretien oral afin de vérifier si le candidat répond bien aux critères de formation dans le champ.

Régime d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)

Public visé

Les étudiants sont principalement issus du Master 1 Urbanisme et aménagement de l’IUAR (75%). Les extérieurs sont issus d’écoles/formation en architecture, de Science politique. Plus largement, ils peuvent aussi venir d’autres instituts d’urbanisme, d’école du paysage, de Masters en géographie-aménagement, d’autres masters (développement social, patrimoine…).

Aide à la réussite

La responsable de spécialité opère un suivi régulier des étudiants et organise des entretiens pour d’éventuels étudiants en difficulté (identification des problèmes, orientation de lectures complémentaires, conseils méthodologiques, …). En fonction des difficultés, l’équipe pédagogique est informée et sollicitée.

Modalités de contrôle des connaissances

- équilibre entre les contrôles finaux et continus

- évaluations individuelles et collectives

LA PREMIÈRE ANNÉE DE MASTER

LA DEUXIÈME ANNÉE DE MASTER

Cette spécialité comporte un parcours de Master 2 :