FormationsMasterDroit de la santéSp. Expertise dans le système pénal national et international

Master Droit de la santéSpécialité Expertise dans le système pénal national et international

Finalité

Finalité professionnelle.

Connaissances à acquérir

Ce master a pour vocation la connaissance approfondie du système pénal national et international à travers les expertises ordonnées par les juridictions dans ce domaine. Il s'adresse prioritairement à des étudiants juristes éprouvant le besoin d'une formation juridique complémentaire de leur formation initiale, l'ensemble des enseignements permettant une meilleure préparation aux concours et aux examens professionnels. Cette spécialité deviendra importante pour les futurs candidats à des concours du domaine judiciaire dans la mesure où l’expertise est en pleine mutation dans le processus judiciaire et en passe d’être une institution quasi incontournable des professionnels de la justice. Ces derniers devront avoir une maîtrise de l’expertise, qu’ils interviennent dans les contentieux, aussi bien traditionnels que celui des délinquants sexuels, que ceux, plus nouveaux, soumis à l’expertise, comme les violences graves et conjugales ou encore les contentieux internationaux. Il s'adresse également aux étudiants non juristes ou à des professionnels qui souhaitent acquérir une technique professionnelle dans le domaine expertal.

L'existence d'un stage obligatoire d'une durée d'un mois minimum dans les différentes institutions proposées (juridictions, barreaux, hôpitaux, prisons, protection judiciaire de la jeunesse, associations etc.) permet aux étudiants un contact direct avec les professionnels favorisant ainsi l'acquisition de la pratique quotidienne du système pénal français et étranger.

L'enseignement d'un volume horaire de 300 heures est pluridisciplinaire. Il est assuré par des professeurs de droit, de médecine, de psychologie et par de nombreux professionnels juristes ou experts judiciaires. Il se caractérise par une ouverture sur les systèmes étrangers par l'intégration au sein du diplôme d'enseignants venus du Canada, de Belgique, de Russie et de Chine permettant ainsi d'établir des comparaisons entre les différents systèmes, de favoriser l'accès à des stages à l'étranger ainsi que de nombreux échanges dans le cadre international.

Débouchés professionnels

L'expérience antérieure révèle que le caractère pluridisciplinaire de ce master permet de déboucher sur des compétences spécifiques en matière expertale, favorisant l'inscription sur les listes régionales, nationales et européennes des juridictions pénales, ou le recrutement comme spécialiste agréé auprès des administrtations et des institutions. Il permet également une meilleure préparation aux concours ( Barreau, Police, Gendarmerie, PJJ, Magistrature, Santé Publique, Administration pénitentiaire) et une formation professionnelle continue pour les personnes intervenant au sein de la justice pénale.

Poursuite d'études

Pour la période à venir, on espère une diversification des filières et du bassin de recrutement. En premier lieu la cohabilitation de ces diplômes avec la faculté de médecine devrait entraîner une ouverture vers des étudiants d’origine scientifique mais qui ont déjà, et de plus en plus, été marqués dans leurs études par les thématiques juridiques. Le bassin de recrutement devrait s’étendre bien évidemment au national mais aussi à l’international par l’inscription de plus nombreux étudiants étrangers.

Les flux attendus ne devraient pas fortement évoluer dans la mesure où les demandes oscillent déjà entre 200 et 250 dossiers et les promotions entre 30 et 35, chiffre qui ne peut être augmenté au risque de ne plus assurer le suivi pédagogique et l’insertion professionnelle des étudiants.

Stages et projets encadrés

Les étudiants effectuent un stage d’une durée d’au moins 1 mois dans un domaine en lien avec leur formation et leurs débouchés. La Directrice valide leur choix pas le biais de la convention. Le rapport de stage est couplé à un mémoire qui donnent lieu à une soutenance groupée.

Études à l'étranger

Ce master se caractérise par une ouverture sur les systèmes étrangers par l'intégration au sein du diplôme d'enseignants venus du Canada, de Belgique, de Russie etc. permettant ainsi d'établir des comparaisons entre les différents systèmes, de favoriser l'accès à des stages à l'étranger ainsi que de nombreux échanges dans le cadre international. L’ouverture vers des institutions telles que l’institut européen de l’expertise et de l’expert et vers des universités étrangères intéressées par les problématiques de l’expertise renforce cette internationalisation du diplôme.

Formation professionnelle

Le laboratoire de médecine légal, le laboratoire de police scientifique, la Fédérations des compagnies d'experts judiciaires, l'institut européen de l'expertise et de l'expert, le pôle de santé publique.

Formation et recherche

Les étudiants du master 1 peuvent choisir comme option de l’UE5 la rédaction d’un rapport de recherche encadré par un enseignant de la mention. Le sujet est établi par l’enseignant en collaboration avec l’étudiant.

Formation continue et alternance

Les docteurs en pharmacie et en médecine sont admis par équivalence dans les Master 2 de la mention (il leur est délivré, à la suite de l’examen, le niveau Master).

Chaque année des professionnels s’inscrivent aux Masters 1 et 2 de la mention, ils acquittent des frais de formation qui leur permettent d’accéder à un soutien et un tutorat adapté à leur niveau.

Conditions d'admission

L’accès à la seconde année du Master se fait sous conditions.

La motivation et le dossier universitaire sont appréciés, éventuellement après entretien, par l’équipe pédagogique. Les docteurs en Médecine et en Pharmacie peuvent accéder à la deuxième année de Master après avis de la commission compétente

Informations pratiques candidatures et inscriptions : http://facdedroit.univ-amu.fr

.

Régime d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)

Public visé

Etudiants de M1 formation initiale et formation continue, professions médicales, professions juridiques.

Modalités de contrôle des connaissances

Les enseignements sont dispensés par des universitaires ou par des professionnels. Ils débutent en octobre et se terminent en mars. Les stages se déroulent en principe à partir du mois de mars, les examens au mois de juin, le rapport de stage ainsi que le mémoire sont soutenus débuts septembre.

LA PREMIÈRE ANNÉE DE MASTER

LA DEUXIÈME ANNÉE DE MASTER

Cette spécialité comporte un parcours de Master 2 :