FormationsMasterDroit privé et sciences criminellesSp. Lutte contre la criminalité financière et organisée

Master Droit privé et sciences criminellesSpécialité Lutte contre la criminalité financière et organisée

Finalité

Finalité professionnelle.

Connaissances à acquérir

- Le diplôme intègre l’approche des sciences de gestion et de la finance ainsi que des sciences criminelles. L’étude des mécanismes, produits et procédures ou montages est systématiquement orientée vers des cas pratiques, dans le but de mettre à jour les comportements liés à la délinquance et à la criminalité financière. Les cas et dossiers sont constitués en étroite concertation avec les membres du groupe DELFICO (Groupe Européen de Recherche sur la Délinquance Financière et la Criminalité Organisée).

- Ce diplôme est mis à jour en concertation avec des institutions européennes, des magistrats et des officiers de police judiciaire. La formation se situe dans un contexte national et européen par son contenu, par ses intervenants et par l’intérêt qu’elle suscite dans les autres pays de l’Union.

- Ce programme permet aux étudiant et aux professionnels chargés de prévention et / ou de la répression de la délinquance financière et la criminalité organisée d’acquérir un diplôme d’Etat de reconnaissance européenne, de niveau Bac + 5, valorisant leurs acquis professionnels et leur permettant une spécialisation professionnelle dans ce domaine.

Débouchés professionnels

- Magistrature (magistrat)

- Police, Gendarmerie et Douanes, administration fiscale ( OPJ et agent des douanes et du fisc)

- Services spécialisés des organismes européens (expert, fonctionnaire européen)

- Sociétés d'audit et de conseil (juriste d'entreprise et de banque, assurance)

- Banque (Inspection générale, services audit et conformité)

- Assurance (Inspection générale, service audit)

- Entreprises (service audit)

Stages et projets encadrés

S’agissant de stages spécifiques et obligatoires, la plupart des stages est proposée par les directeurs du Master. Il s’agit principalement de stages dans des cabinets d’instruction, à la Douane judiciaire, dans des services spécialisés de la Communauté Européenne, à la Police Fédérale Belge, l’Inspection spéciale des impôts, dans des Parquets ainsi que dans des services « conformité », lutte anti-blanchiment, sécurité financière d’établissements de crédit, de compagnies d’assurance et sociétés financières.

Les étudiants peuvent également trouver un stage par la POIP ou par eux-mêmes, mais le stage doit être validé par les directeurs du Master.

Les stages se déroulent de début janvier à fin mars. Ils sont effectués en France ou à l’étranger et donnent lieu à un rapport de stage.

Structure et organisation

Compte-tenu de la spécificité de ce master, l’enseignement est annualisé (pas de semestres) les examens ont lieu dans la première quinzaine du mois de juillet.

Formation professionnelle

Une partie significative des enseignements du Master « Lutte contre la criminalité financière et organisée » ainsi que du DESU « Double compétence : Finance-Droit pénal » est réalisée par des professionnels de haut niveau venant de France, Belgique, Suisse, Italie, Monaco etc. Ils présentent leur expérience en matière de lutte contre la délinquance financière et le crime organisé.

Formation et recherche

Les étudiants doivent rédiger 2 articles de recherche (le premier à 2, le deuxième individuellement) sous une forme publiable. Les sujets sont choisis par les étudiants qui doivent les soumettre, avec leur problématique, aux directeurs du Master pour accord. Les meilleurs articles de la promotion sont publiés.

Un mémoire de fin d’étude est également exigé. Il est soutenu devant un jury composé de professionnels et d’enseignants au début du mois d’octobre. La soutenance dure environ une heure par candidat.

Les articles et le mémoire nécessitent :

- un effort de recherche bibliographique et documentaire ;

- De développement d’un esprit d’analyse critique et de synthèse ;

- Un effort de rédaction dans les formes académiques.

Formation continue et alternance

Ce master peut être suivi sous le régime de la formation continue, sous réserve de l’avis des directeurs du programme, sur deux ans.

Il n’y a pas d’alternance.

Il peut faire l’objet de validation des acquis de l’expérience (VAE)

Conditions d'admission

Pour les spécialités, la sélection se fait en trois phases et tient compte de la capacité d’accueil limitée :

1. recevabilité des dossiers compte tenu de la formation antérieure reçue et de l’objectif à atteindre ;

2. entretien avec un jury comprenant les directeurs du programme ou l’un d’eux et, le cas échéant, des professionnels.

Informations pratiques candidatures et inscriptions : http://facdedroit.univ-amu.fr

Régime d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)

Public visé

Peuvent postuler, les étudiants titulaires d’un Master 1 où d’un diplôme Bac+4 en Droit (toutes spécialités), en Economie et en Gestion.

Modalités de contrôle des connaissances

Examens sur table, oraux, contrôle continu, 2 articles de recherche, mémoire de fin d’études.

LA PREMIÈRE ANNÉE DE MASTER

LA DEUXIÈME ANNÉE DE MASTER

Cette spécialité comporte un parcours de Master 2 :