FormationsMasterDroit international et européenSp. Action et droit humanitaires

Master Droit international et européenSpécialité Action et droit humanitaires

Responsable
  • Ludovic HENNEBEL
    Adresse de Ludovic HENNEBEL
Informations

Vous pouvez visiter le site Web du SUIO (dans une autre fenêtre) pour avoir une information plus générale sur les problèmes d'orientation.

Contacts orientation

Finalité

Finalité indifférenciée.

Connaissances à acquérir

Le Master Action et droit humanitaires de la Faculté de droit d’Aix-en-Provence offre une formation complète alliant l’excellence académique et l’exigence pratique du métier de juriste internationaliste de terrain et d’humanitaire. Il a pour ambition de préparer les étudiants aux défis d’une carrière humanitaire et à celle d’internationaliste engagé.

La formation s’appuie sur des modules de droit international [droit de la sécurité collective, droit international humanitaire, droit international des droits de l’homme, droit international pénal et droit international des migrations] tout en reposant sur un ancrage pluridisciplinaire. En effet, bien que le droit et les relations internationales y occupent une place importante, d’autres modules portent sur l'anthropologie, la géopolitique, la santé publique, l'environnement, la coopération au développement, la gestion, la médiation, ou encore le montage de projet. Il s'agit avant tout d'offrir aux étudiants des outils efficaces pour œuvrer ensuite sur le terrain dans des cadres humanitaires.

Les enseignements se donnent en français et en anglais.

Débouchés professionnels

Les diplômés du Master s’orientent assez naturellement vers des organisations non gouvernementales d'urgence ou de développement. Ils y assument des fonctions de logisticiens, d'administrateurs, de chargés de communication, de collecteur de fonds, voire, de chef de mission. D'autres choisissent des parcours journalistiques par exemple ou montent leur propre projet. Notre formation peut être utile pour d'autres types de métiers de l'humanitaire, afin d'offrir un complément utile aux professionnels souhaitant s'investir dans des projets de coopération au développement.

Au terme du Master, les étudiants ont une solide formation en droit international public, droit international humanitaire, droit international pénal, droit international des droits de l'homme et droit international des migrations. Ils peuvent utilement se positionner pour des postes de juristes internationalistes auprès d'institutions s’impliquant dans la promotion du droit humanitaire ou la défense des réfugiés, ou encore au sein d'autres structures des Nations Unies ou du Conseil de l'Europe, ou peuvent prétendre concourir à des postes de juristes auprès de juridictions internationales telles que la Cour pénale internationale ou la Cour européenne des droits de l’homme. Le droit est omniprésent dans les secteurs de l'humanitaire, de l'urgence et du développement, aussi les opportunités professionnelles restent nombreuses.

Poursuite d'études

Les diplômés du Master peuvent poursuivre leur formation par des études doctorales.

Stages et projets encadrés

Stages : A l’exception du parcours « Recherche », un stage professionnel doit être réalisé par les étudiants pour valider leur diplôme. Ce stage intervient au troisième semestre, à partir du mois de juillet de l’année académique et se termine au plus tard le 31 décembre.

Mémoires : Les étudiants du parcours « Recherche » doivent rédiger et soutenir un mémoire pour valider leur diplôme. Le mémoire doit être déposé et soutenu au mois de juin de l’année académique.

Clinique juridique et humanitaire : Les étudiants du Master ont la faculté de travailler sur des cas contentieux internationaux, des campagnes de défense et de promotion des droits de l’homme et du droit humanitaire, en suivant une formation Clinique. Ils agissent sous la supervision de professeurs et de doctorants membres de la Clinique en vue d’accompagner des victimes, d’appuyer des ONG ou des cabinets d’avocats sur des cas complexes, ou de dénoncer des violations. Liés par des clauses de confidentialité extrêmement strictes, les étudiants apprennent à travailler sous la pression sur des cas difficiles aux enjeux réels. Qu’il s’agisse d’aider un demandeur d’asile dans la préparation de son dossier, de préparer une étude géopolitique pour des partenaires humanitaires, d’appuyer un cabinet d’avocats dénonçant un cas de torture ou une détention arbitraire, ou encore de travailler en partenariat avec une ONG pour une campagne de dénonciation, les étudiants se forment ainsi sur des cas réels tout en contribuant à un projet humaniste et engagé.

Études à l'étranger

Le Master est résolument tourné vers l'international. Il s'agit là d'une composante sociologique majeure tant de nos effectifs d'étudiants que des intervenants et formateurs.

Par ailleurs, le Master s'inscrit dans le cadre du réseau NOHA (Network of Humanitarian Assistance) financé par la Commission européenne (Union européenne) depuis plus de vingt ans. Ce réseau d'universités à l'échelle européenne, et à l'échelle du monde, réunit les acteurs académiques incontournables de l'action humanitaire.

Les étudiants du parcours NOHA ERASMUS réalisent une partie de leur cursus dans des universités étrangères partenaires, en Europe ou hors-Europe.

Les étudiants des autres parcours réalisent leur cursus à Aix-en-Provence, mais sont invités à participer à des formations complémentaires à l’étranger organisées par des partenaires et font le plus souvent un stage à l’étranger.

Structure et organisation

Le Master 2 Action et droit humanitaires, labellisé NOHA, est une formation d'excellence dédiée aux métiers du juriste internationaliste et de l'humanitaire de terrain.

Pour l'année académique 2017-2018, les étudiants peuvent choisir parmi l'un des quatre parcours que ce Master propose. En cas d'hésitation, les étudiants sont guidés par l'équipe pédagogique en vue d'effectuer le meilleur choix.

Dans l'ensemble, les étudiants reçoivent le même type de formation et les différences entre les trois premiers parcours sont mineures :

Parcours « Humanitaire » [titre officiel du parcours : Humanitaire et développement humain] : Ce parcours, totalisant 90 ECTS, s'étend sur 3 semestres. Il permet d'obtenir un Master 2 en droit. Il se clôture par un stage professionnel réalisé le troisième semestre. Ce parcours offre notre formation classique Action et droit humanitaires, tout en mettant l'accent sur certains aspects liés à la gestion opérationnelle, au développement, à l'administration des missions humanitaires.

Parcours « Juriste » [titre officiel du parcours : Juriste internationaliste de terrain pour le développement institutionnel et la consolidation de la paix] : Ce parcours, totalisant 90 ECTS, s'étend sur 3 semestres. Il permet d'obtenir un Master 2 en droit. Le stage professionnel est réalisé durant le troisième semestre. Ce parcours offre notre formation classique Action et droit humanitaires, tout en mettant en exergue les aspects juridiques des activités de terrain, la pleine maîtrise des outils juridiques, et le métier de juriste internationaliste.

Parcours « Recherche » [titre officiel du parcours : Protection des personnes et sécurité humaine] : Ce parcours, totalisant 60 ECTS, s'étend sur 2 semestres complets. Il permet d'obtenir un Master 2 en droit. Il vise à former spécifiquement les étudiants à la recherche scientifique en lien avec le droit et l'action humanitaire, le droit international des droits de l'homme, le droit international des migrations ou le droit international pénal, mais aussi à la recherche de terrain. C'est la raison pour laquelle les étudiants qui suivent ce parcours sont invités à rédiger et soutenir un mémoire.

Parcours « NOHA ERASMUS » : Ce parcours, totalise entre 90 et 120 ECTS, et s'étend sur 3 (ou 4) semestres complets. Il permet d'obtenir un Master conjoint européen. L'inscription doit être faite et formalisée essentiellement auprès du Réseau NOHA. Les étudiants suivent ainsi un premier semestre à Aix-Marseille Université, un deuxième dans une université partenaire et poursuivent ensuite leur formation soit auprès de partenaires universitaires hors-Europe, soit auprès d'institutions internationales.

Formation professionnelle

Les cours du Master sont assurés en grande partie par des praticiens ayant une riche expérience professionnelle. Pour le surplus, la formation est ancrée dans la dimension professionnelle des métiers de l’humanitaire et du juriste internationaliste de terrain.

En marge du Master, les étudiants ont le loisir de compléter leur formation avec le Diplôme universitaire Juriste internationaliste et humanitaire de terrain qui offre un enseignement résolument pratique visant à préparer au mieux les étudiants à leurs engagements professionnels.

Formation et recherche

La recherche scientifique est au centre des activités de l’Institut d’études humanitaires internationales qui accueille des doctorants, des chercheurs et des professeurs et qui forment une partie de l’équipe pédagogique du Master. Dans le cadre de la formation, les étudiants seront invités à participer à des séminaires de recherche, des conférences et des colloques ; à réaliser leurs propres recherches sur des questions complexes ; et à étudier le contenu de publications scientifiques de pointe.

Formation continue et alternance

L’expérience professionnelle pertinente peut être valorisée en vue d’une inscription au Master. Les professionnels souhaitant s’inscrire ou les étudiants en reprises d’études sont encouragés à poser leur candidature.

Conditions d'admission

Master 1 en droit ou en science politique ou équivalent. Le Master est également ouvert aux non-juristes, ainsi qu’aux professionnels pouvant faire valoir une expérience professionnelle ou un projet pertinents.

Les étudiants du parcours NOHA ERASMUS sont sélectionnés d’une part par le consortium international NOHA et d’autre part par Aix-Marseille Université.

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)
  • Formation continue (FC)

Public visé

Etudiants en formation initiale ou professionnels en formation continue.

Aide à la réussite

L’équipe pédagogique accompagne les étudiants tout au long de l’année et offre des formations ad hoc visant à compenser les faiblesses éventuelles. Des séances de tutorat sont également organisées afin d’accompagner les étudiants dans l’étude de certaines matières.

Aide à l'orientation

L’équipe pédagogique accompagne les étudiants afin de définir au mieux leur projet professionnel et de déterminer les conditions idéales de réalisation de leurs ambitions professionnelles. Des séances organisées avec des spécialistes des ressources humaines du secteur humanitaire pour préparer les étudiants à réussir des entretiens d’embauche.

Aide à la poursuite d'études et à l'insertion professionnelle

Les étudiants sont invités à participer à des séminaires doctoraux et de recherche pour les familiariser avec la recherche scientifique et les études doctorales.

Pour le surplus, l’ensemble du cursus est conçu de manière à garantir autant que possible l’insertion professionnelle des étudiants, et ce notamment grâce au réseau international sur lequel s’appuie le Master.

Modalités de contrôle des connaissances

Les matières sont évaluées soit en contrôle continu, soit sur la base d’examens écrits ou d’oraux.