FormationsMasterAix-Marseille Sciences EconomiquesSp. Économie publique

Master Aix-Marseille Sciences EconomiquesSpécialité Économie publique

Finalité

Finalité indifférenciée.

Connaissances à acquérir

L'objectif du programme est d'apporter aux étudiants une compréhension globale et critique des principes économiques en liaison avec des questions d'actualité et de société. Il s'agit de les former à l'analyse économique de manière à ce qu'ils puissent mettre en œuvre des outils d'aide à la décision (publique ou privée). Cette spécialité propose deux parcours différents :

  • Economie de l'Environnement et de la Santé (EES)
  • Analyse des Politiques Publiques (APP)

Débouchés professionnels

Les étudiants qui suivent cette spécialité pourront trouver des emplois dans le secteur privé en lien avec l'évaluation de projets, le développement durable ou la santé (par exemple dans les bureaux d'études, les éco-industries), le secteur public (collectivités locales ou organismes internationaux) ou le milieu associatif.

Parmi les différentes fonctions auxquelles les étudiants pourront accéder se trouvent les métiers d'études et prospectives socio-économiques (analyse de données, statisticiens, économètres ou chargés de mission), économistes de la santé ou de l'environnement ou chargé de l'évaluation d'une politique publique (chargé d'études).

Poursuite d'études

Les étudiants désireux de poursuivre leurs études en Doctorat pourront postuler à une allocation de recherche en économie et intégrer l’école doctorale en Sciences Economiques et Gestion, Aix-Marseille Université (ED 372) et réaliser une thèse.

Stages et projets encadrés

Au cours de la deuxième partie de l’année de M2, les étudiants effectuent un stage ou écrivent un mémoire académique.

Le stage peut être réalisé en entreprise, dans une administration ou dans une institution dont l’activité est en rapport avec les compétences de l’étudiant. L’objectif du stage est de faire la preuve de la capacité de mobilisation des outils conceptuels acquis lors du Master à des questions émanant du monde professionnel. L’étudiant doit donc identifier la question, mettre en œuvre les outils, et savoir communiquer les résultats à un public tant professionnel qu’académique. L’encadrement est assuré par un universitaire et un maître de stage (membre de l’entreprise ou de l’administration). L’entreprise propose le sujet, l’étudiant le formule en une page, et l’universitaire valide ce sujet comme stage de M2. En fin de stage, l’étudiant rédige un rapport de stage qu’il doit soutenir devant un jury composé de deux enseignants du Master dont le correspondant universitaire du stage et, si possible, le maître de stage.

Les étudiants qui se destinent au doctorat écrivent un mémoire académique en lieu et place du stage. Ils peuvent le faire au sein de l'un des centres de recherche Amse (le Greqam-UMR 7316, le Sesstim-UMR 912 et l’IDEP-Institut d’économie publique). Dans ce cas, il s’agit de poser une question de recherche en économie, mobiliser une littérature pertinente et y contribuer.

Études à l'étranger

Le stage qui démarre au mois d'avril peut tout à fait être réalisé à l'étranger.

Structure et organisation

Cette spécialité comporte un tronc commun à l’ensemble du master, des matières spécifiques à la spécialité portant sur l’Economie publique, des enseignements et des interventions de professionnels propres à chaque parcours.

Le M2 est essentiellement dispensé en anglais, sauf éventuellement certains cours dispensés par des professionnels.

* Remarque * : offre de formation susceptible d'évoluer.

Formation professionnelle

L’organisation des enseignements est destinée à renforcer tous les aspects professionnels de la formation, avec notamment :

  • des présentations orales et/ou études de cas à réaliser,
  • des enseignements en anglais,
  • des contacts avec des professionnels notamment lors des « journées des métiers » au cours desquelles les étudiants peuvent échanger avec des professionnels.

Formation et recherche

Ce master s’appuie sur le Labex (laboratoire d’excellence) AMSE regroupant près de cent chercheurs d’AMU, du CNRS, de l’INSERM, de l’EHESS, de l’IRD et de l’ECM, et de trois entités en économie : le Greqam (UMR 7316), le Sesstim (UMR 912) et l’Institut d’économie publique (IDEP). Les enseignants sont sélectionnés selon leurs compétences au sein de ces entités.

Formation continue et alternance

Ce volet pourrait être mis en œuvre ultérieurement.

Conditions d'admission

L’entrée en deuxième année du master (M2) se fait sur dossier après examen des responsables de parcours. Elle s'adresse à tous les étudiants titulaires d’une première année de master (M1) en économie ou d'un diplôme équivalent. Une attention particulière est portée aux résultats de M1 dans les matières fondamentales constituant des pré-requis pour la formation choisie. Cette deuxième année du Master-AMSE constitue donc un débouché privilégié pour les étudiants ayant obtenu leur M1 à l'AMSE.

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)
  • Formation continue (FC)

Public visé

La spécialité s’adresse aux étudiants ayant validé un M1 qui permet de répondre aux pré-requis de la formation et de se prévaloir de fortes compétences en économie, économétrie, probabilités et statistiques, mathématiques. Les étudiants ayant obtenu un M1, dans une université française ou étrangère, affichant ces caractéristiques sont recherchés.

  • Prérequis : maîtrise des techniques quantitatives (statistiques, économétrie, voire mathématiques...) et bonne maîtrise d'un logiciel de statistique (type Stata, SAS, ou R) pour l'ensemble de la spécialité. Il est également obligatoire d'avoir des pré-requis de base en microéconomie ou en économie de la santé (pour un parcours « santé »). De manière générale, il est nécessaire d'avoir une bonne maîtrise de l'anglais.
  • Autres connaissances recommandées : des connaissances en économie publique sont recommandées pour l'ensemble de la spécialité et la connaissance d'un logiciel de calcul formel tel que Maple est un atout supplémentaire.

Aide à l'orientation

Le responsable de chaque parcours informera les étudiants sur leurs possibilités de réorientation.

Aide à la poursuite d'études et à l'insertion professionnelle

Le responsable du parcours informera les étudiants sur leurs possibilités de poursuite des études ou d’insertion professionnelle.

Modalités de contrôle des connaissances

Le contrôle des connaissances pour chaque enseignement donne lieu à une épreuve écrite ou orale. Les modalités pratiques de cette épreuve sont définies dans le règlement général des épreuves de l’établissement. Les modalités de contrôle des connaissances sont proposées par le comité de direction du Master et mises à jour chaque année.