FormationsMasterCommerce, décision, gestionSp. Management des risques et de la qualité et ingénierie de la décision (MRQID)

Master Commerce, décision, gestionSpécialité Management des risques et de la qualité et ingénierie de la décision (MRQID)

Finalité

Finalité professionnelle.

Connaissances à acquérir

La spécialité RQD a pour objectif de former des cadres aux méthodes, aux techniques et aux outils de la démarche qualité, de la maîtrise des risques et de la prise de décision dans l’entreprise. Le profil des étudiants ayant intégré cette formation dans le passé est en général de nature assez variée (M1 scientifique, M1 Gestion, Ingénieur, etc)

Cette diversité est le reflet de l’objectif de cette formation : transversalité, complémentarité et pluridisciplinarité pour une meilleure ouverture, une bonne culture et une approche synthétique de la fonction de cadre dirigeant d’une entreprise, quel qu’en soit le secteur (Public, Privé, Service, Administration, Industrie, etc.) avec, en ligne de mire, les atouts pour une bonne prise de Décision.

Le management de la Qualité sensibilise les étudiants aux différentes dimensions de la qualité, ainsi qu’à la prise en compte des paramètres de pilotage d’une démarche qualité et aux enjeux que cela représente pour une entreprise.

La maîtrise des principales normes, la capacité à cerner leurs évolutions et à appréhender des nouvelles normes font partie des objectifs pédagogiques du module qualité. L’enseignement dispensé par des professionnels d’entreprises reconnues (Europter, CEA) garantit la pratique et l’approche professionnelle.

La gestion des risques, dans sa dimension la plus globale, devient une fonction de plus en plus importante dans l’entreprise. Elle doit permettre l’intégration de la notion de risque et de danger dans le fonctionnement de l’entreprise pour mieux protéger le capital humain, financier, technique et scientifique, et aboutir ainsi à une véritable « culture risque » de l’entreprise.

Cette « culture risque », alliée à une démarche qualité, sont des atouts pour des stratégies et prises de décision se rapprochant de l’optimum.

En résumé, introduction et amélioration de la qualité à tous les stades, gestion de risques, techniques et méthodes décisionnelles efficaces sont les objectifs principaux de cette formation.

Les formations analogues à ce type de spécialité sont fréquemment orientées vers le Management, l’Environnement, l’Agro-alimentaire ou encore la Santé et moins vers la Recherche d’un Optimum (dans sa dimension globale et presque indépendamment du secteur concerné) en y intégrant la maîtrise des risques et les méthodes ou techniques décisionnelles, destinées à optimiser le fonctionnement des entreprises.

Cette spécialité n’est pas sectorielle car elle vise à dispenser un enseignement applicable dans toutes les entreprises ou les organisations publiques devant gérer des problèmes de qualité de risque, de sécurité qui deviennent une préoccupation majeure à notre époque.

Débouchés professionnels

Types d’emplois accessibles

- En Qualité : correspondant Qualité,chargé de mission qualité, Qualty Manager, Responsable/Assistant du responsable QSHE, Responsable sécurité/sûreté,

- Dans les Départements Méthodes : Responsable Organisation, Développement, …

- Au sein des équipes Projets : Chargé de Mission, Chef de Projet, …

- En consulting : Consultant QSE Junior, audit

- En Gestion des Risques : analyste risques et accidents, chargé d'études de danger, Risk Manager

Stages et projets encadrés

La politique de stage de ce master s’inscrit dans la politique d’insertion professionnelle de l’université Paul Cézanne et de la création récente de la Plateforme d’Orientation et d’Insertion Professionnelle (POIP) pour mener à bien cet objectif. Les actions menées par la POIP comprennent :

- l’organisation de modules réguliers de techniques de recherche d’emplois et de stage (élaboration, du projet professionnel, rédaction de CV, lettre de motivation, préparation à l’entretien, réalisation du réseau professionnel)

- organisation de conférences métiers sur les sites d’enseignement

- réalisation de forum stage en partenariat avec les organismes professionnels et les entreprises

- gestion des stages (mise en place de la fiche de pré-stage, fiche d’évaluation des stages).

La politique du master notamment pour les spécialités commerce international et hospitalité est de privilégier les stages réalisés à l’étranger. Ce n’est pas un critère obligatoire pour que le stage soit validé en raison des contraintes financières que cela impose et que tous les étudiants ne peuvent assumer, mais l’analyse montre cependant que 60% des étudiants effectuent leur stage dans un pays étranger choisi le plus souvent en fonction de la langue.

Pour aider les étudiants, nous intervenons en aval de la POIP pour :

- mettre à disposition des étudiants un fichier de 470 entreprises situées dans 43 pays constitué à partir des stages réalisés depuis 1995 par les étudiants. Ce fichier comporte le pays d’activité, le nom et l’adresse de l’entreprise, son activité, le nom de son responsable et le nom du responsable des stages : il est mis à jour chaque année.

- Organiser des rencontres avec les associations professionnelles APEX et PROCAMEX pour proposer des listes d’étudiants en recherche de stage aux entreprises exportatrices ainsi qu’avec l’UPE 13 via le site www.medeurope-intern.com spécifique aux stages internationaux

- Les entreprises ont la possibilité de saisir leur offre de stage sur notre site www.management-international.com

- Donner les informations nécessaires pour effectuer le stage : visa pour l’étranger, couverture sociale, responsabilité, voyage)

- Valider le projet de stage

- Préparation des dossiers de bourse de stage (Conseil Régional, procédure PRAM)

- Suivi des stagiaires en cours de stage par mail

- Recueillir l’évaluation des chefs d’entreprises sur le stagiaire et évaluation du stage par l’étudiant

En Master 2, le stage d’une durée de six mois maximum repose sur une insertion plus profonde en entreprise et donne lieu à la rédaction d’un mémoire global (identification, analyse, propositions) soutenu en fin d’études de master.

Durant leurs stages et pendant la rédaction de leurs mémoires, les étudiants sont régulièrement suivis et encadrés par un tuteur entreprise et un tuteur université.

Études à l'étranger

Dans les dernières promotions, certains étudiants souhaitent effectuer leur stage de 6 mois dans une entreprise à l’étranger. Nous souhaitons encourager ces initiatives afin de définir un partenariat à l’international en matière de politique des stages.

Formation continue et alternance

L’ensemble des spécialités de ce master est ouvert à tous les publics adultes qui souhaitent reprendre des études ou compléter leur formation, quel que soit leur statut (salariés, demandeurs d'emploi, RMIstes et autres professions libérales). Par ailleurs, les formations sont accessibles aux adultes du secteur privé souhaitant se former quelles que soient la forme et la durée de leur contrat de travail, cela pouvant se faire dans le cadre d’un CIF ou d’un congé reclassement ou de conversion. Les formations conduisant aux diplômes sont l’un des moyens prévus pour faciliter le retour à l’emploi, le financement du Master peut se faire dans le cadre du PRF (Plan Régional de Formation), la Région prenant alors à sa charge les frais de formation.

La reprise d’études peut se faire dans une optique d’acquisition de compétences transversales. Ainsi, les formations sont ouvertes aux adultes ayant un profil technique ou un cursus dans les sciences dures, et ce, dès lors que leur projet d’études est cohérent avec leur projet professionnel (personnel militaire et de la sécurité civile notamment pour la spécialité risque qualité décision).

Enfin, l’inscription peut se faire dans le cadre du dispositif de validation de l’expérience professionnelle (VAP 1985 ou VAE 2002).

Le parcours « management du commerce international » dispose d’une organisation qui permet de délivrer la formation initiale et la formation en alternance selon la formule suivante : 2 jours en entreprise et 3 jours à l’université pendant 25 semaines puis le reste de l’année est passée en entreprise. Le même rythme est suivi par les étudiants en formation initiale. Ces étudiants effectuent le stage dans l’entreprise avec laquelle ils sont en contrat ; Cette formule lancée en 2006 a beaucoup de succès : les étudiants en alternance sont fréquemment embauchés par leur entreprise soit sous contrat en CDI soit comme VIE. Le nombre d’étudiants en alternance progresse chaque année.

Conditions d'admission

L’admission en master 2°année est prononcée au terme d’une procédure en deux phases.

Une première liste est arrêtée suite à :

- un examen des dossiers des candidats (notes antérieures, stage et expérience professionnelle, lettre de motivation et lettres de recommandation, volonté de s’insérer dans la vie professionnelle et projet professionnel)

- la vérification de leur aptitude à suivre le programme du master au vu de leur motivation et de leur parcours académique antérieur

- la vérification du niveau de maîtrise de l’anglais éventuellement certifié par des tests de compétence en anglais

Les étudiants de cette liste sont convoqués à un entretien.

La liste des admissions définitives est prononcée après l’entretien aves les candidats présélectionnés.

Le dépôt des dossiers doit être fait fin mai et complété avant fin juin. L’admission est prononcée début juillet

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)
  • Formation continue (FC)
  • Formation en alternance (ALT)

Public visé

- M2 : Master 1 de la mention commerce, décision, gestion, Master 1 de la mention logistique et stratégie, et autres masters 1 du domaine droit- économie-gestion.