FormationsMasterSanté publiqueSp. R2 : Méthodes quantitatives et économétriques pour la recherche en santé

Master Santé publiqueSpécialité R2 : Méthodes quantitatives et économétriques pour la recherche en santé

Finalité

Finalité recherche.

Connaissances à acquérir

La spécialité MQERS a pour objectif de former à la recherche des étudiants dans les méthodes quantitatives (modélisation biostatistique, modélisation économique, économétrie). Elle offre la capacité de maîtriser les fondements théoriques des méthodes quantitatives afin de savoir les mettre en œuvre dans des domaines de la santé. Elle permet également d’acquérir les compétences requises pour mener des recherches faisant appel à un croisement des méthodes quantitatives avec des méthodes qualitatives.

Débouchés professionnels

• Ingénieur biostatisticien, ingénieur statisticien, ingénieur économètre,…

• Chargé d’études statistiques, économètre,…

• A l’Université ou dans un EPST (INSERM, CNRS, IRD,…) en tant qu’enseignant-chercheur, chercheur (nécessite alors de réaliser une thèse après le Master).

Poursuite d'études

• Réaliser une thèse en France ou à l’étranger.

Stages et projets encadrés

Le stage de M2 pourra se dérouler dans tout laboratoire de recherche, en France ou à l'étranger, sous réserve de l'adéquation du sujet de stage avec la formation de l'étudiant et de l'accord du responsable de la spécialité MQERS.

Études à l'étranger

La spécialité « MQERS », fait l’objet d’un enseignement qui peut être suivi soit en présentiel soit entièrement à distance et permet le recrutement au niveau national et international.

Structure et organisation

Le M1 comporte 10 UE obligatoires. Le M2 comporte 1 UE obligatoire, un stage à temps plein dans un laboratoire de recherche et des UE optionnelles.

Formation et recherche

La formation est organisée en UE obligatoires et optionnelles permettant aux étudiants de suivre un parcours orienté de manière préférentielle sur la modélisation biostatistique, la modélisation économique et l’économétrie, les méthodes qualitatives ou justement de pouvoir mixer ces approches, dont l’intérêt est croissant en santé.

Formation continue et alternance

Une validation des acquis professionnels, selon les procédures en vigueur à l’Université, peut être nécessaire pour donner accès à ce master soit en M1 soit en M2 au titre de la formation continue ou de la formation permanente.

Conditions d'admission

En M1, titulaires d’une licence ou équivalent (composante mathématique, sciences économiques, étudiants en médecine,…). En M2, titulaires du M1 MQERS ou d'un M1 à dominance méthodologique et statistique. Sur dossier.

Public visé

Etudiants dans le domaine médical, en mathématique, en sciences économiques, élèves ingénieurs ou diplômes jugés équivalents par l'équipe pédagogique. Recrutement local, national ou international.

Aide à la réussite

Un tutorat est proposé dans la majorité des UE de cette spécialité.

Modalités de contrôle des connaissances

Pour le M1 et le M2, le contrôle des connaissances repose sur un contrôle continu des connaissances (devoirs ou mémoire à rendre dans des délais impartis, soutenance orale d’un mémoire par Netconférence,…) et un examen final sur table surveillé. Le stage de M2 est évalué par une épreuve de rédaction d’un mémoire et de présentation orale devant un jury.

LA PREMIÈRE ANNÉE DE MASTER

LA DEUXIÈME ANNÉE DE MASTER

Cette spécialité comporte un parcours de Master 2 :