FormationsMasterSanté publiqueMaster 1 : Santé Publique M1 commun aux spécialités R1, P1, P2, P3, P5

Master Santé publiqueMaster 1 : Santé Publique M1 commun aux spécialités R1, P1, P2, P3, P5

Informations

Vous pouvez visiter le site Web du SUIO (dans une autre fenêtre) pour avoir une information plus générale sur les problèmes d'orientation.

Contacts orientation

Objectifs

Le M1 comporte un noyau de 9 UE communes à toutes les spécialités (R1, P1, P2, P3, P5).

L’objectif est de donner aux étudiants des connaissances sur les principales méthodes en Santé Publique (gestion de projets, biostatistiques, principes de la recherche clinique et d’épidémiologie, bibliographie) et de leur donner des repères dans notre système de santé (organisation et financement du système de santé, Sécurité Sociale…).

Par ailleurs, chaque spécialité bénéficie dans ce M1 d’une UE spécifique (cf. déroulement de l’enseignement).

Formation et recherche

Adossement du master Santé Publique aux équipes de recherches suivantes :

- Santé Publique, maladies chroniques et qualité de vie EA 3279

- Sciences Économique et sociales et systèmes de santé, sociétés UMR 912

Pré-requis obligatoires

Sont autorisés à s'inscrire en M1 :

Formation initiale : licence de sciences sanitaires et sociales,

Formation continue : professions médicales et paramédicales, professionnels de la recherche clinique, travailleurs sociaux, étudiants ayant validé la 3ème année des études de médecine, odontologie ou pharmacie.

Pour les autres étudiants ou professionnels, certaines inscriptions peuvent être accordées par dérogation. L'autorisation s'accompagnera éventuellement de la nécessité de valider certains enseignements complémentaires.

Les candidatures pour l’entrée en M2 sont examinées sur dossier puis font l’objet d’un entretien

Stages et projets encadrés

Pas de stage obligatoire en M1,mais possible à la demande de l’étudiant

Volume des enseignements

  • Cours magistraux : 580 heures
  • Travaux pratiques : 54 heures

Enseignements délocalisés

Pas d’enseignements délocalisés en M1

Modalités pédagogiques particulières

SEMESTRE 1

Note : l’UE optionnelle (OPT) peut être choisie soit au 1er semestre, soit au second semestre

Gestion de projets en santé (6 cr) OB

Techniques de gestion (3cr) OB

Méthodes de base en biostatistiques (6 cr) OB

Organisation et financement du système de santé (6 cr) OB

Bases de recherche clinique (6 cr) OB uniquement en R1, OPT en P1, P2, P3 et P5

Education à la santé (6 cr) OB uniquement en P2, OPT en R1, P1, P3 et P5

SEMESTRE 2

Organisation de la Sécurité Sociale (6 cr) OB

Epidémiologie (6 cr) OB

Anglais ( 6 cr) OB

Méthode de recherche bibliographique (3 cr) OB

Analyse micro-macro (6 cr) OB

Sensibilisation à la démarche qualité (6 cr) OB uniquement en P3, OPT en R1, P1, P2 et P5

Droit social et gestion des ressources humaines (6 cr) OB uniquement en P1, OPT en R1, P2, P3 et P5

Problèmes de santé publique et populations spécifiques (6 cr) OPT

Eléments fondamentaux sur le handicap ( 6cr) OB uniquement en P5, non ouvert au R1, P1, P2, et P3

Anglais technique : domaine du handicap (6 cr) OB uniquement en P5, non ouvert au R1, P1, P2, et P3

Modalités de contrôle des connaissances

Les modalités de contrôles sont articulées autour de la logique du SEMESTRE.

Les examens du 1er semestre auront lieu au mois de janvier. Les examens du 2nd semestre au plus tard au mois de juin.

Les contrôles des connaissances peuvent se faire soit par un examen en fin d’UE, soit par contrôle continu, soit par examen terminal dans la période prévue à cet effet par la composante. Ces trois modes de contrôle pouvant être combinés.

Les modalités de contrôle des connaissances doivent être arrêtées au plus tard à la fin du premier mois de l’année et ne peuvent pas être modifiées en cours d’année. Les modalités de contrôle des connaissances doivent comporter l’indication du nombre d’épreuves, leur nature, leur durée, leur coefficient ainsi que la répartition éventuelle entre le contrôle continu et le contrôle terminal et la place respective des épreuves écrites et orales.

L’établissement propose deux sessions d’examens par semestre et met en place la seconde session 3 semaines après le rendu des résultats des épreuves de la première session du semestre : les étudiants qui n'ont pas obtenu la moyenne seront systématiquement reconvoqués.

Remarque :

La plupart des UE donnent l’équivalent de 6 crédits (quelques rares UE sont à 3 crédits). Il existe deux types d’UE, les UE notées et les UE créditées :

- Les UE notées sont celles correspondant à la note que l’étudiant à acquis au contrôle de connaissance

- Les UE créditées sont celles qui sont octroyées par le responsable d’UE si l’étudiant a un diplôme équivalent sur la matière. Cependant, elles n’entrent pas dans le calcul de la moyenne, mais seulement dans le total des crédits du semestre. Les UE obtenues par Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) ou par équivalence (VAC) seront simplement créditées

Le nombre d’UE seulement créditées ne devra pas être supérieur à 20% du total des UE de la spécialité.

Il y a compensation entre les éléments constitutifs d’une même UE notée (par ex : examen écrit & travaux de TP).

Il y a compensation entre les diverses UE d’un même semestre sur la base de la moyenne générale des notes obtenues pour les diverses UE, pondérées par les coefficients, à condition que les UE auxquelles l’étudiant est inscrit, additionnées aux UE d’un même semestre capitalisées par le passé, totalisent 30 crédits. Il ne peut pas y avoir plus d'une UE en dessous de la moyenne dans un semestre (compensation).

Il n’y a pas de compensation automatique entre les semestres. Il peut y avoir qu’une compensation exceptionnelle en fin de cursus, au moment du jury de fin d’année, délivrant le diplôme.

Nous sommes désolés, mais le contenu des enseignements n'est pas encore disponible.