FormationsMasterPathologie humaineSp. Recherche "Oncologie"

Master Pathologie humaineSpécialité Recherche "Oncologie"

Finalité

Finalité recherche.

Connaissances à acquérir

A l’issue du Master Recherche spécialité Oncologie, l’étudiant sera formé aux techniques et concepts qui lui permettront de s’intégrer dans une équipe de recherche dans l’industrie ou dans la recherche publique. Ils pourront conduire des expérimentations permettant des investigations dans le domaine de l’Oncologie à travers : l'identification de nouvelles cibles dans le domaine des médicaments, le développement de protocoles d’investigation utilisant les biothérapies (incluant anticorps monoclonaux, transplantation, thérapies cellulaires), les chimiothérapies et les thérapies ciblées.

Débouchés professionnels

-Réaliser une thèse en France ou à l'étranger ;

-Acquérir une double formation (création d'entreprises, droit des brevets, commerce et marketing, gestion de la recherche en Europe, ) ;

-Intégrer les secteurs Recherche et Développement des industries biotechnologiques et pharmaceutiques notamment ;

-Poursuivre leur formation dans les organismes de recherche, les hôpitaux et les universités ;

-Finaliser leur formation comme Attaché de Recherche Clinique (ARC) dans les CHU ou l’industrie pharmaceutique.

Poursuite d'études

Pour le master recherche, thèse de doctorat en Oncologie en France ou à l'étranger.

Stages et projets encadrés

Stage de 6 mois à plein temps sur sujet de recherche de niveau international avec encadrement obligatoire par un chercheur ou un enseignant chercheur possédant une Habilitation à Diriger les Recherches

Études à l'étranger

A l’issue du Master, les étudiants peuvent intégrer les laboratoires de recherche orientés en oncologie les plus prestigieux de par le monde afin d’y travailler ou de poursuivre leurs études en thèse.

Structure et organisation

L’ensemble des enseignements théoriques est à créditer de 15 ECTS. Les étudiants suivent deux modules d’une semaine (3 ECTS chacun) transversaux aux différentes pathologies humaines : « Génomique transversale » et « Réponse de l’Hôte » et 3 modules d’enseignement portant sur l’oncologie parmi « Génomique tumorale », « pharmacologie clinique et développement thérapeutique », « pharmacologie des anticancéreux » et « Biothérapies ». Les enseignements ont lieu en Novembre et Décembre. Ils sont organisés en séance de cours magistraux de 2h et comprennent des séances de TD et des séances d’analyse d’articles scientifiques en langue anglaise.

A partir de Janvier les étudiants effectuent un stage de 6 mois dans un laboratoire de recherche adossé à la mention Pathologie Humaine. Le rapport et la soutenance de stage, organisée fin Juin, fournissent 45 ECTS.

Formation professionnelle

La spécialité « Oncologie » permet de structurer cette offre et d’identifier pour nos étudiants des domaines intégrés importants tant pour les UFR de Sciences que de Médecine et de Pharmacie.

Les étudiants seront formés par la Recherche dans le cadre de laboratoires labellisés et reconnus pour leur excellence dans les domaines de la cancérologie, de la pharmacologie, de la génétique, des biothérapies et de l’immunologie. Cet enseignement intégrera des stages et des cours dans des instituts européens acteurs des progrès dans le domaine des thérapies innovantes ainsi que dans l’industrie biomédicale. Ces stages prépareront les étudiants à leur insertion professionnelle dans le tissu bio-économique national et européen.

Formation et recherche

Quatre axes sont développés dans cette formation :

- L’analyse des cibles cellulaires et moléculaires d’action des médicaments : Biologie et Pharmacologie Cellulaire ;

- L’interface de la Biologie et de la Thérapeutique : Biothérapie ;

- Les nouvelles voies diagnostiques et critères de jugement apportés par les nouvelles techniques biologiques ;

- L’intégration des contraintes réglementaires et économiques de la Recherche et Développement dans le champ des Thérapeutiques Innovantes.

Formation continue et alternance

Cette spécialité est proposée dans le cadre de la formation continue ou en alternance.

Conditions d'admission

- filières santé : 24ECTS de M1 et validation du 2ème cycle

- filières scientifiques : 60 ECTS de M1

- étudiants UE : idem étudiants français

- étudiants hors UE : via campus France

Public visé

L’ensemble des étudiants en science ayant validé la première année de Master, préférentiellement de Pathologie Humaine. Les étudiants en Médecine ou en Pharmacie souhaitant compléter leur formation.En formation continue : les professionnels médicaux et les ingénieurs de recherche souhaitant acquérir une formation complémentaire à leur activité.

Aide à la réussite

Un site internet dédié permet aux étudiants de se tenir informé du programme du Master, de télécharger les supports de cours, d'échanger leur connaissance, et de dialoguer éventuellement avec les enseignants. Des visioconférences ainsi que les annales des examens des années précédentes sont également présentes sur le site Internet.

Aide à l'orientation

Des entretiens individuels sont organisés tous les semestres avec les responsables de la mention Pathologie Humaine afin d’accompagner l’étudiant dans sa démarche professionnelle et universitaire.

Aide à la poursuite d'études et à l'insertion professionnelle

Les laboratoires d’accueil peuvent, en concertation avec les responsables du Master, proposer à l’étudiant un poste d’ingénieur, une poursuite d’étude en thèse. Une orientation appropriée au profil de l’étudiant vers des laboratoires privés ou publics peut également être envisagée.

Modalités de contrôle des connaissances

Les modalités pédagogiques sont les mêmes que celles des autres spécialités associées à l’ED62. Au cours du S3, les étudiants doivent valider 2 UE communes et 3 UE spécifiques. Elles sont organisées sur une semaine comme dans les autres spécialités et donnent lieu à un examen à la fin de l’enseignement théorique. Le mémoire donne lieu à une soutenance au terme du S4 dans le cadre d’un jury commun avec les spécialités « Maladies Infectieuses et Contagion-Prévention », « Génétique Humaine et Médicale » et « Nutrition et Physiopathologie Vasculaire ».

LA PREMIÈRE ANNÉE DE MASTER

LA DEUXIÈME ANNÉE DE MASTER

Cette spécialité comporte un parcours de Master 2 :