FormationsMasterPathologie humaineSp. Génétique humaine et médicale

Master Pathologie humaineSpécialité Génétique humaine et médicale

Finalité

Finalité recherche.

Connaissances à acquérir

La spécialité de M2 « Génétique humaine et médicale » propose un enseignement centré sur les bases de la génomique et ses applications en pathologie humaine. En particulier, les approches destinées à identifier les causes et les mécanismes impliqués dans les maladies rares ont une place prépondérante dans l’enseignement. Les bases génomiques des pathologies sont enseignées en parallèle avec les concepts moléculaires qui sous-tendent les mécanismes impliqués dans les diverses pathologies génétiques chez l’Homme. Les maladies neurologiques et musculaires font l’objet d’un intérêt accentué.

Débouchés professionnels

Secteurs de la recherche fondamentale, recherche clinique et recherche appliquée au diagnostic et à la thérapeutique dans le domaine des maladies génétiques humaines : - Instituts de Recherche (INSERM, CNRS…) - Centres Hospitalo-Universitaires - Filières industrielles de biotechnologie et du médicament

Poursuite d'études

La formation dans le cadre du M2 « Génétique humaine et médicale » est destinée à permettre la poursuite des études dans le cadre d'une Thèse d'Université.

Stages et projets encadrés

Au cours de son stage en laboratoire, l'étudiant doit mener à bien un projet précis et bien identifié, et son travail doit donner lieu à un mémoire et à une présentation orale. Une évaluation à mi-parcours est réalisée vers le mois de Mars. Le stage, le mémoire et sa soutenance constituent 75% de la note globale. La soutenance du mémoire a lieu fin juin pour les étudiants candidats à une allocation de recherche.

Études à l'étranger

A l'issu du Master, les étudiants sont formés pour poursuivre leurs études, ou prévoir une intégration professionnelle, dans des laboratoires travaillant dans la thématique des maladies génétiques.

Structure et organisation

L’ensemble des enseignements théoriques est à créditer de 15 ECTS. Les étudiants suivent deux modules d’une semaine (3 ECTS chacun) transversaux aux différentes pathologies humaines : « Génomique transversale » et « Réponse de l’Hôte » et 4 modules d’enseignement spécifiques à la spécialité.

Formation professionnelle

La spécialité « Génétique humaine et médicale » permet de structurer cette offre et d’identifier pour nos étudiants des domaines intégrés importants tant pour les UFR de Sciences, Sciences Humaines que de Médecine et de Pharmacie. Les étudiants seront formés par la Recherche dans le cadre de laboratoires labellisés et reconnus pour leur excellence dans les domaines de la génétique humaine.

Formation et recherche

La spécialité « Génétique Humaine et Médicale »s’inscrit clairement dans une démarche transversale entre la prise en charge du patient et l’approche fondamentale. Son objectif premier est de guider les étudiants dans une maîtrise de l’approche technique et conceptuelle de la génomique, en particulier dans le champ de la génétique humaine et médicale. Il s’agit ainsi de proposer aux scientifiques et aux professionnels de santé de se spécialiser dans une démarche associant recherche fondamentale, recherche clinique et recherche appliquée au diagnostic et à la thérapeutique dans le domaine des maladies génétiques humaines.

Formation continue et alternance

Cette spécialité est proposée dans le cadre de la formation continue ou en alternance.

Conditions d'admission

- filières santé : 24ECTS de M1 et validation 2ème cycle

- filières scientifiques :, 60 ECTS de M1

- étudiants UE : idem étudiants français

- étudiants hors UE : bac+4 et avis commission de Master.

Public visé

Étudiants titulaires d'un master 1 (M1 Pathologie Humaine ou autres formations comportant des bases de Génétique et de Biologie Cellulaire) Étudiants issus d'un cursus santé (Médecine, Pharmacie, Odontologie…).

Aide à la réussite

Un suivi personnalisé des étudiants est assuré par les responsables de la spécialité, en coordination avec le maître de stage.

Un site internet dédié permet aux étudiants de se tenir informé du programme du Master, de télécharger les supports de cours, d'échanger leur connaissance, et de dialoguer éventuellement avec les enseignants. Des visioconférences ainsi que les annales des examens des années précédentes sont également présentes sur le site Internet.

Aide à l'orientation

Des entretiens individuels sont organisés tous les semestres avec les responsables de la mention Pathologie Humaine afin d’accompagner l’étudiant dans sa démarche professionnelle et universitaire

Aide à la poursuite d'études et à l'insertion professionnelle

Les laboratoires d’accueil peuvent en concertation avec les responsables de du Master proposer à l’étudiant un poste d’ingénieur, une poursuite d’étude en thèse. Une orientation appropriée au profil de l’étudiant vers des laboratoires privés ou publics peut également être envisagée.

Modalités de contrôle des connaissances

Les modalités pédagogiques sont les mêmes que celles des autres spécialités associées à l’ED62. Au cours du S3, les étudiants doivent valider 2 UE communes et 3 UE spécifiques. Elles sont organisées sur une semaine comme dans les autres spécialités et donnent lieu à un examen à la fin de l’enseignement théorique. Le mémoire donne lieu à une soutenance au terme du S4 dans le cadre d’un jury commun avec les spécialités « Maladies Infectieuses et Hygiène Hospitalière », « Génétique Humaine et Médicale » et « Nutrition et Physiopathologie Vasculaire ».

LA PREMIÈRE ANNÉE DE MASTER

LA DEUXIÈME ANNÉE DE MASTER

Cette spécialité comporte un parcours de Master 2 :