FormationsMasterPathologie humaineSp. Anthropologie Biologique

Master Pathologie humaineSpécialité Anthropologie Biologique

Finalité

Finalité recherche.

Connaissances à acquérir

Pour chacun des différents champs qui définissent la discipline anthropologique, comme la paléoanthropologie, la paléopathologie, l'anthropologie funéraire, l'anthropologie médico-légale, la biométrie humaine, l'étude de la diversité génétique des populations et leur histoire migratoire, l'anthropologie du vivant (santé, nutrition,..) etc.. les étudiants devront savoir :

  • Déterminer et développer les méthodes de recherche, de recueil et d'analyse des données
  • Superviser ou réaliser les investigations, les observations et la collecte d'informations sur l'objet de la recherche
  • Interpréter les données recueillies et formaliser les résultats obtenus
  • Rédiger les rapports, publications, mémoires des travaux de recherche
  • Présenter et expliciter les avancées scientifiques et les travaux de recherche

Débouchés professionnels

  • Anthropologue dans une structure relevant du ministère de la culture (Institut National de Recherche en Archéologie Préventive, Service Régional de l’Archéologie, Services municipaux, Conservateur de Musée, etc..)
  • Anthropologue dans une société privée de fouilles archéologiques
  • Accès aux corps des techniciens et ingénieurs dans les EPST

Poursuite d'études

A l’issue du Master, les étudiants peuvent :

  • réaliser une thèse en France ou à l'étranger ;
  • intégrer les métiers de la culture et du patrimoine
  • faire valoir leurs compétences dans les laboratoires de Recherche et Développement de certaines sociétés (ex : ergonomie appliquée, approche bio-culturelle des pratiques alimentaire, etc…)

Études à l'étranger

La formation en Anthropologie biologique accueille régulièrement des étudiants étrangers, que ce soit en première comme en seconde année de Master. Cette ouverture est amenée à se développer avec la spécialité internationale « Sciences de la santé et du Développement à l’international », qui offre désormais la possibilité d’échange d’UE entre la spécialité à Marseille et celle à Dakar. Comme pour d’autres spécialités de la mention, certaines UE seront réalisées en visioconférence depuis Marseille.

Structure et organisation

La spécialité « Anthropologie biologique » se découpe en deux années étroitement liées (l'accès direct en deuxième année reste possible, mais la sélection sur dossier est très importante). Après une première année centrée sur les bases de la discipline, les choix d'options de deuxième année permettent d'orienter les étudiants issus des filières santé et ceux issus de filières scientifiques plus fondamentales à se pré-orienter dans leur recherche.

Conditions d'admission

Tous les étudiants possédant un diplôme de licence (ou équivalent) ou un diplôme supérieur peuvent candidater pour le Master. Sont toutefois privilégiés, lors de l'examen des dossiers et des entretiens, les étudiants en provenance de licence d'archéologie, d'anthropologie ou de biologie, et les étudiants provenant des filières santé

Public visé

L’accès en première année de Master est possible aux titulaires d’une Licence dans les domaines : biologie, sciences de la santé ou arts et lettres.

L'accès en deuxième année deuxième année de Master est possible :

  • aux étudiants ayant validé une première année tronc commun dans le Master de Pathologie Humaine
  • aux étudiants ayant validé une première année de Master dans l’un des domaines dans les domaines : biologie, sciences de la santé ou arts et lettres.
  • aux Médecins, Dentistes, ou étudiants en médecine, en chirurgie dentaire ayant obtenu une équivalence de Master 1 (24 ECTS + second cycle de leurs études de santé validé)

L'accès direct en deuxième année de Master reste toutefois possible pour les étudiants ayant validé leur Master 1 dans une autre spécialité de la Mention Pathologie Humaine ou d'une mention reconnue comme compatible par l'équipe pédagogique.

La candidature devra ensuite passer devant le conseil de gouvernance du Master qui décidera d'éventuelles UEs de Master 1 à rattraper.

Modalités de contrôle des connaissances

Pour l'ensemble des unités d'enseignement, l'évaluation se fondera sur :

a) le degré d'investissement et de motivation dans la participation aux enseignements ; b) l'appréciation des qualités d'analyses, d'apprentissage et de restitution des connaissances par des examens écrits et oraux ; c) l'évaluation de la formation pratique de terrain et de laboratoire par la réalisation de dossiers ou rapports.

Certaines unités sont notées (elles sont validés par examen écrit et/ou oral) et d'autres sont créditées (elles confèrent exclusivement les 6 crédits).

Les UE acquises (validés par examen ou créditées) confèrent le nombre de crédits correspondants qui sont acquis et capitalisables.

LA PREMIÈRE ANNÉE DE MASTER

LA DEUXIÈME ANNÉE DE MASTER

Cette spécialité comporte un parcours de Master 2 :