Nouvelles licences 2014
Responsables
  • Delphine BOTHA
    adresse de Delphine BOTHA
  • Didier VANDAMME
    adresse de Didier VANDAMME
Informations
Composante

Vous pouvez visiter le site Web du SUIO (dans une autre fenêtre) pour avoir une information plus générale sur les problèmes d'orientation.

Licence Sciences de la nature, de la terre et de l'environnement

OBJECTIF

La licence SNTE résulte de la fusion des 3 licences « Sciences de la Terre et de l’Environnement » proposées par les 3 Universités d’Aix-Marseille et du parcours « Biologie des Populations et des Ecosystèmes » proposé dans la licence « Biologie » de l’Université Aix Marseille 3.
Les contenus pédagogiques ont été profondément remodelés pour une bonne harmonisation entre la première année commune et les parcours des 2 années suivantes.

PUBLIC VISÉ

Les étudiants proviennent en majorité d’un bac scientifique (90%) mais également de filières technologiques (avec plus de difficultés…) et , pour un petit nombre en 2e et 3e année, de BTS, de DUT et de CPGE.

CONDITIONS D'ADMISSION

Entrée sur titre pour les titulaires du baccalauréat (Bac S fortement conseillé) ou équivalent (DAEU, diplômes étrangers après avis de la commission pédagogique) ou par VES ou VAP.

STRUCTURE ET ORGANISATION

La formation s'articule autour d'un tronc commun pluridisciplinaire de première année suivi de 5 parcours de 2 ans visant une approche spécifique des sciences de l'environnement : :
- « Biodiversité et Ecologie » (étude des écosystèmes naturels et anthropisés)
- « Homme et Milieux » (interactions entre phénomènes sociaux et processus écologiques et chimiques)
- « Mer » (océanographie physique et biologique)
- « Terre » (géologie appliquée à l'environnement ou à la recherche de ressources minérales)
- « Plurisciences » commun avec « biodiversité et écologie » en L2, spécifique en L3 (diffusion scientifique)

CONNAISSANCES À ACQUÉRIR

Acquérir en premier lieu (L1) les bases théoriques pluridisciplinaires permettant d’appréhender le fonctionnement général de la planète et de ses écosystèmes par une formation équilibrée et généraliste.
Approfondir ensuite dans des parcours ciblés (L2-L3) ses connaissances dans un des grands domaines des Sciences de l’Environnement par des techniques classiques, modernes et émergentes.
Se familiariser tout au long du cursus avec l’approche expérimentale et de terrain, pour mieux assimiler les enseignements théoriques et les méthodes d'analyse utilisées en Sciences de l’Environnement.

COMPÉTENCES À ACQUÉRIR

• Savoir reconnaître et caractériser des systèmes naturels et anthropisés alliant l’approche naturaliste et l’analyse numérique.
• Pouvoir faire preuve de capacité d’abstraction.
• Savoir mettre en œuvre une démarche expérimentale.
• Maitriser les outils de bureautique et certains logiciels d’acquisition et d’analyse de données.
• Savoir travailler en autonomie mais aussi en équipe.
• Savoir effectuer une recherche d’information.
• Etre capable de réaliser une étude : poser une problématique ; construire une argumentation ; interpréter les résultats ; élaborer une synthèse ; proposer des prolongements.
• Communiquer : rédiger clairement, préparer des supports de communication adaptés, prendre la parole en public et commenter des supports, communiquer en langues étrangères (compréhension et expression écrites et orales : niveau B1, voire B2).
• Appréhender le milieu professionnel.

STAGES ET PROJETS ENCADRÉS

Le stage en entreprise / laboratoire, s’il n’est pas obligatoire, est fortement encouragé dans le jeu des options.
Il peut se dérouler selon 2 modes (UE en L3 ou hors horaire avec bonifications).

DÉBOUCHÉS PROFESSIONNELS

Même si les cas sont encore rares actuellement, la formation permet de postuler aux différents concours ou postes tournés sur les métiers de l’environnement au niveau technicien supérieur. Le parcours « plurisciences » permet de s’orienter vers le professorat des écoles.

LIENS AVEC LE MILIEU SOCIO-ÉCONOMIQUE

La licence SNTE, quoique fondamentale, maintient des relations suivies avec des entreprises susceptibles de prendre des étudiants en stage, dans le cadre du Travaux Personnels Encadrés ou hors cursus (valorisé par un bonus sur la note du semestre).

ADOSSEMENT À LA RECHERCHE

Sur un plan pédagogique, la licence SNTE repose principalement sur les unités de recherches de l'UFR Sciences et de l'OSU Pythéas

AIDE À LA RÉUSSITE

Avant l’entrée à l’université, les lycéens bénéficient de tout le protocole d’orientation active.
En 1ère année, période charnière entre lycée et université et souvent la plus difficile pour l’étudiant, des UE de découverte et de Projet Professionnel Personnel lui permettent de se positionner et de réfléchir à son avenir (formation et insertion professionnelle). Cette année très pluridisciplinaire lui permet également d’avoir un aperçu du contenu des 4 parcours pour préparer sa future orientation. En début d’année, chaque étudiant signe un contrat d’engagement et bénéficie ensuite du soutien d’un enseignant référent qui suit ses résultats et le conseille pendant son cursus.

ÉTUDES À L'ÉTRANGER

La mobilité des étudiants vers l’étranger (large choix de destinations via les échanges Erasmus en Europe ou le CREPUQ vers le Québec) est fortement encouragée, en particulier en L3 pour cultiver la pratique d’une langue étrangère mais aussi pour s’ouvrir l’esprit à une autre culture.