FormationsLicence généraleSociologieAction publique et politiques sociales

Licence SociologieParcours type Action publique et politiques sociales

Objectifs

Ce parcours a pour principal objectif la compréhension des nouvelles formes de l’action publique et de ses contours dans le contexte de la mondialisation. Nous apporterons des connaissances spécialisées sur ces nouvelles modalités de l’intervention publique en interrogeant, plus particulièrement, les politiques sociales ayant caractérisé l’Etat providence durant la seconde moitié du 20ème siècle et son dépassement aujourd’hui.

Formation et recherche

Thématique générale

Ce parcours s’adresse aux étudiants et aux salariés inscrits en formation continue qui souhaitent se spécialiser dans l’analyse ou l’évaluation de l’action publique et des politiques sociales.

Il porte de manière générale sur les transformations de l’action publique et de l’Etat-providence en France et en Europe dans le contexte de la mondialisation.

Tout au long de ce parcours nous aborderons les nouvelles modalités et procédures qui caractérisent l’intervention publique par le biais des nouvelles formes de gouvernance, de coordination multi-acteurs (en particulier entre acteurs publics et privés) et d’enchevêtrement des différents niveaux (local, régional, étatique et transétatique).

Ces nouvelles formes de régulation contemporaine de l’action publique seront analysées dans plusieurs secteurs des politiques publiques (social, éducation, économie, emploi, migration, environnement et ville) en France, au plan des politiques de l’Union européenne et au plan international.

Objectifs

Les étudiants ainsi que les professionnels qui souhaitent par le biais de la formation continue approfondir leur connaissance et leur expertise sur cette thématique pourront acquérir des connaissances théoriques, méthodologiques et techniques sur les normes contractuelles, le rôle des agences de régulation (dans les domaines des politiques économiques, sociales, éducatives, de recherche etc.), les nouvelles formes de légitimation de l’action publique par l’expertise et les logiques de participation citoyenne.

L’UE stage permettra aux étudiants volontaires de compléter leur formation théorique par un contact avec le terrain dans les professions de l’action publique.

La spécialisation de ce parcours permettra aux étudiants qui le fréquentent d’envisager une poursuite d’étude au sein du Master professionnel du département de sociologie action publique et expertise en méditerranée et en Master recherche sociologie des mutations contemporaines. Outre la poursuite d’étude au sein de notre master, les étudiants pourront envisager l’accès à d’autres Masters traitant de manière large l’action publique ou plus spécifiquement d’un secteur des politiques publiques. Ce parcours vise aussi à transmettre les compétences, les outils et les méthodes permettant de concourir aux métiers de la fonction publique territoriale et d’Etat et intégrer les formations du travail social.

Débouchés

Les secteurs d’activités visés sont aussi bien ceux du secteur public que ceux du secteur privé, métiers du tiers secteur (association, ONG, structure de l’insertion etc.), agence d’évaluation, cabinets d’études et de consulting.

Métiers visés

Les métiers visés spécifiquement par ce parcours outre ceux des carrières de l’enseignement et de la recherche sont les suivants : attaché territorial, poste de la fonction publique d’Etat, chargé de mission dans les établissements publics et parapublics, expert et consultant en montage de projets et évaluation des politiques publiques, cadre du travail social dans les structures publiques et les structures de l’économie sociale et solidaire.

Pré-requis obligatoires

L'étudiant devra avoir acquis les compétences et les savoirs nécessaires pour le parcours choisi.

Pré-requis recommandés

Un intérêt pour les questions de politiques publiques ; un appétit pour l’actualité

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

Formation initiale
Formation continue

Compétences visées

Les compétences acquises dans ce parcours permettront d’appréhender le champ de l’action sociale aussi bien à travers ses dispositifs, ses institutions, ses règles, son fonctionnement concret que ses bénéficiaires. Les étudiants seront incités à compléter ces compétences par des stages dans des institutions de l’action sociale, ce qui contribuera à la constitution d’un bagage théorique, méthodologique et professionnel utilisable en situation de travail et en situation d’étude.

Métiers visés

Codes ROME :

Spécialité de formation (code NSF) :

  • 123g : Sociologie et travail social ; Sociologie et santé

Stages et projets encadrés

Des stages complémentaires bonifiés faisant l’objet d’une restitution et donnant lieu à une évaluation pourront être réalisées dans les périodes d’interruption des enseignements. Ces stages au préalable validés par le responsable pédagogique du diplôme et ou le service d’insertion et d’orientation professionnelles auront pour objectif de favoriser

- l’insertion professionnelle du candidat dans le cadre de son projet professionnel

- ou de préparer une réorientation

Volume des enseignements

  • Cours magistraux : 792 heures
  • Travaux dirigés : 788 heures

Enseignements délocalisés

Non concerné

Modalités pédagogiques particulières

La licence est organisée en 3 ans, validée en 6 semestres.

Les enseignements se décomposent en cours magistraux et travaux dirigés.

Modalités de contrôle des connaissances

Différents types de travaux sont proposés aux étudiants. Préférentiellement des travaux écrits en temps limité en début de formation, mais très vite des évaluations aussi sous forme de dossiers individuels ou collectifs et sous forme d’examens oraux. Ces évaluations portent tant sur les contenus délivrés en cours que sur des lectures prises en charge individuellement ou sur des exercices d’autoformation, comme à l’occasion de l’initiation à telle ou telle technique d’investigation ou dans le cadre des UE thématiques de parcours préfigurant des exercices professionnels ou des poursuites d’étude réclamant la rédaction de mémoires.

Capacité

Capacité de la formation : 30 places.

Nous sommes désolés, mais le contenu des enseignements n'est pas encore disponible.

Modalités d'inscription

une inscription annuelle à partir du mois de juillet précédant la rentrée universitaire.

Cf informations relatives aux 'inscriptions des étudiants disponibles sur chacun des sites des lieux d'inscription