FormationsLicence généraleLEA (langues étrangères appliquées)

Licence LEA (langues étrangères appliquées)

Objectif

La filière LEA a été créée pour répondre à une demande d’étudiants qui, attirés par l’étude des langues étrangères, n’envisagent pas de s’orienter principalement vers les métiers de l’enseignement, mais plutôt vers les métiers en entreprise, administration, association ou organisation non gouvernementale nécessitant des compétences en langues. Les domaines d’activités privilégiés sont le commerce international, le management de projets interculturels et la communication, ainsi que la traduction professionnelle.

Public visé

La filière LEA a été créée pour répondre à une demande d’étudiants qui, attirés par l’étude des langues étrangères, n’envisagent pas de s’orienter vers les métiers de l’enseignement, mais plutôt vers des métiers en entreprise, administration, association ou organisation non gouvernementale.

D’une manière générale, les fonctions que les étudiants sont amenés à occuper exigent une bonne maîtrise d’au moins deux langues étrangères, des cultures qui leur sont associées et des connaissances avancées dans les domaines de l’économie, du droit, de la gestion et de l’informatique. Les domaines d’activités privilégiées sont le commerce international, le management de projets interculturels et la communication, la traduction professionnelle.

Conditions d'admission

En licence

Sont autorisés à s'inscrire en Licence :

- Les candidats titulaires ou en préparation d'un baccalauréat français des séries générales, technologiques ou professionnelles.

- Les candidats titulaires ou en préparation d'un DAEU.

- Les candidats titulaires ou en préparation d'un diplôme français de niveau IV hors baccalauréat.

- Les candidats ressortissants de l'U.E, de l'EEE, de la Confédération Suisse, des principautés de Monaco ou d'Andorre, titulaires ou en préparation d'un diplôme donnant accès à l'enseignement supérieur européen.

- Les candidats ressortissants de l'U.E, de l'EEE, de la Confédération Suisse, des principautés de Monaco ou d'Andorre, titulaires ou en préparation d'un équivalent au baccalauréat français (diplôme obtenu hors U.E).

N.B : Les candidats non ressortissants de l'U.E, de l'EEE, de la Confédération Suisse, des principautés de Monaco ou d'Andorre, titulaires ou en préparation d'un diplôme équivalent au baccalauréat français (U.E ou hors UE) ne passent pas par APB, mais par la procédure DAP.

En licence pro

Texte rédigé par les responsables de diplômes

En master

L’entrée en Master est soumise à sélection, aussi bien en 1ère année (après la licence ou BAC +3) qu’en 2ème année (après bac + 4).

Dépôt des candidatures par internet obligatoirement https://allsh.univ-amu.fr/scolarite-eCandidat

Ou https://pastel.diplomatie.gouv.fr/etudesenfrance/dyn/public/authentification/login.html

Structure et organisation

En L1, la formation est constituée d’un tronc commun formé par les enseignements d’anglais, des enseignements du domaine d’application (gestion, droit, économie, marketing, etc.) et une UE de méthodologie du travail universitaire. Onze parcours-types sont proposés, chaque langue B spécifiant un parcours-type.

En L2, à partir du semestre 4, trois axes sont offerts au choix des étudiants et correspondent à un début de spécialisation :

- Axe Affaires internationales ;

- Axe Gestion de projets et outils de communication ;

- Axe Traduction professionnelle.

Il est possible de changer d’axe jusqu’au début de la L3 en le justifiant et en obtenant l’autorisation du DETU de la Licence.

Au semestre 3, un enseignement Projet professionnel et Préfiguration de Parcours aide l’étudiant à aborder cette spécialisation. Au semestre 4, un enseignement transversal délivre des compétences fondamentales en informatique et prépare aux certifications des compétences numériques et communicationnelles.

Tous les axes comprennent une UE de stage en L3.

Les enseignements en anglais et en langue B permettront aux étudiants de se réorienter à l’issue de la validation du premier semestre, ou de la première année, en anglais LLCER ou langue B LLCER. Dans ce dernier cas, ils devront avoir validé au moins 12 crédits dans la discipline choisie. Le DETU de la nouvelle mention étudiera au cas par cas les conditions précises de réorientation.

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)
  • Formation continue (FC)

Connaissances à acquérir

D’une manière générale, les fonctions que les étudiants sont amenés à occuper exigent une solide maîtrise, écrite et orale, d’au moins deux langues étrangères, ainsi que des cultures qui leur sont associées. Il faut y ajouter des connaissances solides en économie, droit, gestion, affaires internationales, traduction spécialisée, expression française et informatique. Les cours de la Licence LEA sont pensés de façon coordonnée, et imbriquée, pour que les étudiants acquièrent progressivement des connaissances pluridisciplinaires et des fondamentaux solides dans chaque domaine, articulés autour des questions internationales et l’interculturalité.

Compétences visées

Compétences disciplinaires

· Mobiliser des outils linguistiques permettant une communication et une compréhension de différents discours relevant d’une spécialisation visée par le parcours suivi, ce dans au moins deux langues étrangères et en français.

· Se servir aisément des structures linguistiques de la langue française et des langues visées pour enrichir le lexique spécialisé relatif au domaine d’application.

· Mobiliser des concepts et cadres théoriques dans le domaine de l’étude de plusieurs langues étrangères et des aires socio-culturelles correspondantes, en particulier en relation avec l’orientation (économique, juridique, culturelle) des matières d’application (droit, gestion, comptabilité, commerce international, marketing).

· Produire des documents écrits (rapports, correspondances, comptes rendus, notes de synthèse, traductions spécialisées) dans la langue maternelle et dans les langues visées.

· Identifier et mobiliser les concepts économiques, juridiques et géopolitiques essentiels pour remplir des missions de communication, traduction, négociation commerciale, études et développements de marchés, et plus généralement les missions de gestion.

· Maîtriser les outils quantitatifs de base.

Compétences préprofessionnelles

· Maîtrise des contenus socio-culturels concernant les aires culturelles des langues visées, y compris les contenus et concepts économiques, juridiques et politiques.

• Capacité à l’analyse critique de documents (textuels, iconographiques et multimédias) concernant les aires culturelles des langues visées.

• Capacité de synthèse (orale et écrite) dans les langues visées.

• Capacité à argumenter de façon raisonnée dans les langues visées et en français en utilisant les éléments donnés, quelle que soit leur forme (textes, graphiques, données chiffrées), ainsi que dans les matières appliquées.

• Maîtrise d’outils linguistiques des langues visées afin de les mobiliser dans un contexte professionnel de culture et langue étrangère.

• Capacité à mobiliser les connaissances linguistiques, socio-culturelles et économiques afin d’évoluer dans un contexte professionnel en lien avec les aires culturelles des langues visées.

· Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l’information ainsi que pour collaborer en interne et en externe. Maîtrise des TICE (Word, Excel, logiciels de présentations visuels tels Powerpoint).

Stages et projets encadrés

Texte générique proposé en licence, auquel les responsables de mention peuvent ajouter un texte supplémentaire, notamment en cas de stage obligatoire dans la formation :

Pour les stages non obligatoires, l’établissement de la convention de stage est assuré avec l’appui de l’administration de l’UFR via la plateforme ipro http://ipro.univ-amu.fr

Cette plateforme permet à l’étudiant d’accéder et de postuler aux offres de stage et d’emploi, de suivre ses candidatures, de demander l’autorisation de stage à son responsable pédagogique et de rédiger sa convention de stage.

Les projets tutorés permettent de mettre les étudiants dans conditions de travail proches de l’entreprise avec un accompagnement par les enseignants de la formation.

Débouchés professionnels

Débouchés par parcours-type de formation

Axe 1 - Affaires internationale. Métiers visés :

- Assistant import-export trilingue anglais-français + langue B

- Chargé d’affaires zones anglophones et zones des pays de langue B

- Assistant marketing export

- Assistant négociateur en commerce international trilingue

- Assistant manager de centre d’appels…

Axe 2 - Traduction professionnelle. Métiers visés :

- Assistant de traduction, (en cabinet ou en entreprise) de l'anglais et de la lanbue B vers le français

- Assistant chef de projet traduction

Axe 3 - Gestion de projets et outils de communication. Métiers visés :

- Assistant Management de projet

- Assistant relations publiques

- Chargé de communication media

- Assistant chargé d’affaires en organisation de séjours linguistiques

- Assistant chargé des relations presse international

- Assistant chargé de communication à l’international

- Chargé de marketing et communication…

Axe 4 - BA in AEL - « Bachelor of arts Degree in Applied European languages ». Métiers visés :- Assistant import-export trilingue anglais-allemand ou anglais-espagnol

- Chargé d’affaires zones britanniques et germaniques, britanniques et hispanophones

- Assistant marketing export

- Assistant négociateur en commerce international trilingue

- Assistant chargé de communication à l’international

- Chargé de marketing et communication, etc

Poursuite d'études

La recherche d’insertion professionnelle à l’issue de la Licence semble assez marginale. Dans le contexte économique et social d’une hausse des niveaux de qualifications, les étudiants préfèrent prolonger et professionnaliser leurs études pour avoir une chance supplémentaire d’accéder à l’emploi dans les meilleures conditions.

Domaines de formation :

- Master LEA à AMU : Une séléction est opérée à l'entrée en Master à partir de la rentrée 2017-2018, les effectifs en Master 1 LEA seront limités à 90 étudiant(e)s. Une large majorité des étudiants titulaires d’une licence LEA intègre le master 1 LEA et choisit l’un des 4 parcours de la spécialité « Affaires Internationales et Informations Stratégiques ». Les étudiants qui ont choisi le parcours 2 de Licence candidatent en grande majorité à la spécialité « Traduction professionnelle LEA » du Master Mention « Traduction ».

- Autre Master à AMU (après la licence ou après un Master 1 pour les formations très sélectives) : Master LLCER, langue B, MASNI, Master Ergologie, Education et formation, Information et communication, IAE, Management public, Management de la qualité, Sciences du management, Langues et affaires économiques internationales (Paris 3).

- Ecoles de Commerce, Ecole de traduction, Ecole d’interprétariat, etc.

Liens avec le milieu socio-économique

La licence LEA d’Aix-Marseille Université est aujourd’hui connue des partenaires économiques (entreprises, associations, organisations non gouvernementales, administrations), grâce au stage obligatoire de fin de licence (d’une durée minimum de 2 mois) et grâce aux étudiants de Master. Ces stages permettent aux professionnels d’apprécier les qualités spécifiques des étudiants LEA. Les entreprises proposent des offres de stage aux étudiants LEA qui sont diffusées sur la plateforme AMETICE, par le BAP et le BFP.

Adossement à la recherche

Les enseignants-chercheurs sont rattachés à différents laboratoires de recherche, en langue, en Économie-Gestion, en Droit.

De très rares étudiants LEA poursuivent en troisième cycle pour une thèse bien que cela ne soit pas la vocation de la formation LEA. Néanmoins, toutes les unités de recherche linguistique, économique, juridique et de gestion du périmètre AMU sont accessibles aux étudiants LEA.

Aide à la réussite

L’étudiant a un enseignant référent, le directeur des études. Il bénéficie d’un suivi régulier et individualisé, soutenu par des cours de méthodologie du travail universitaire adaptés à sa discipline.

Les journées de rentrée permettent de présenter la filière, les services de l’Université, les enseignements optionnels, visiter la Bibliothèque Universitaire, présenter le Service Commun de Documentation (SCD).

La formation Practice, obligatoire pour les L1, est une découverte de l’Environnement Numérique de Travail ENT, de la plateforme pédagogique AMETICE, du mail institutionnel (http://cipe.univ-amu.fr)

Aide à l'orientation

Orientation progressive en licence 1 ou à l’entrée en licence 2 dans le cadre des portails ou selon une procédure proposée par les directions des études et La Commission Pédagogique. La pluridisciplinarité en licence 1 et les options à choix en licence 2 favorisent l’orientation progressive (conservation des crédits et de la plupart des notes).

Aide à la poursuite d'études et à l'insertion professionnelle

En deuxième année, les étudiants suivent un enseignement « Orientation, projet professionnel et numérique ». Il s’agit d’un enseignement obligatoire à chaque semestre (2 x 3 crédits) assuré sous forme de travaux dirigés par des professionnels.

L’objectif vise à accompagner l’étudiant dans la construction de son orientation. Il s’agit d’apporter des informations générales, des contenus méthodologiques de recherche d’informations afin de permettre à l’étudiant d’enrichir ses perspectives d’orientation et de parvenir à élaborer progressivement ses choix. Il s’agit également de fournir aux étudiants une préparation à l’insertion : connaissance de l’environnement socio professionnel propre à la formation, initiation aux outils de l’insertion et de la recherche de stages.

Pour les étudiants qui se destinent à l’enseignement en premier degré, l’ESPE propose des options dites UE Pro MEEF : UE de professionnalisation aux métiers de l’enseignement et de la formation. Une UE de sensibilisation est proposée en licence 2 et deux UE d’approfondissement de la découverte du métier en licence 3. Pour le 1er degré, des axes professorat des écoles sont organisés au sein des mentions de licence. A ces UE pro MEEF s’ajoutent une formation en mathématiques, sciences et français. Ces UE sont couplées à des stages d’observation de 24h en milieu professionnel et permettent une orientation active des étudiants.

Études à l'étranger

Cursus intégré LEA-Europe/BA in AEL « Bachelor of Arts Degree in Applied European Languages » conduisant à la délivrance de diplômes multiples : Universitad de Oviedo (Espagne)

Universidad de Granada (Espagne)

Hogeschool Gent (Belgique)

University of Limerick (République d’Irlande)

Fachhochschule Köln, Cologne (Allemagne)

  • Double diplôme Licence LEA Anglais/Italien d’AMU et Licence de Médiation linguistique et culturelle Università degli Studi de Milan.
  • Double diplôme Licence LEA Anglais/Allemand d’AMU et Bachelor of Arts (B.A.) Kulturwirt de l’Université Duisburg-Essen (en cours).
  • Echanges Erasmus, partenariats :

Allemagne

Cologne, Technische Hochschule Köln ; Berlin, Freie Universität.

Partenariat en cours d’élaboration : Duisburg-Essen.

Angola

Un projet de partenariat avec l’université Agostinho Neto (Luanda) est en cours.

Belgique

Gand, Universiteit Gent.

Chine

Xi'an International Studies University (Xisu) ; Beijing Foreign Studies University (BFSU) ; Renmin University of China (Renda).

South West University of Political Law (SWUPL), PolyU Hong Kong.

Colombie

Convention interuniversitaire avec la Universidad Industrial de Santander, à Bucaramanga.

Corée du sud

3 universités à Séoul : Hankuk, Konkuk et Kyunghee.

Deux autres accords sont en cours de discussion.

Danemark

Aarhus

Egypte

Département d’Enseignement de l’Arabe contemporain (DEAC), Institut français, Le Caire.

Espagne

Grenade (Facultad de traductores e interpretes, Universidad de Granada) ; Oviedo (Universidad de Oviedo) ; Universidad Pontificia Comillas (Madrid) ; Universidad Pablo de Olavide (Séville) ; Universidad de Salamanca ; Universidad de Malaga ; Universidad de Vigo ; Universidad de Cadiz ; Universitat Autónoma de Barcelona.

Irlande

Dublin City University ; University of Limerick ; National University of Ireland Maynooth.

Italie

Universités italiennes : Bergame, Catane, Chietti-Pescara, Ferrare, Florence, Gênes, Macerata, Milan, Padoue, Pérouse, Rome, Trieste, Turin, Venise.

Japon

Université de Sophia, Meiji, Komazawa, Chûô, NUFS, Nanzan, TUFS, Ritsumeikan, Dôshisha, Osaka, Seinan Gakuin, Otaru.

Liban

Beyrouth, Institut Français du Proche-Orient.

Mexique

- Partenariat avec le laboratoire Centro de Investigaciones sobre América Latina y el Caribe rattaché à la Universidad Nacional Autónoma de México au Mexique, qui inclut un lecteur donnant des cours en Licence.

- Convention avec l’UANL (Universidad Autonoma de Nuevo Leon, Mexique) en cours d’élaboration et signature.

Portugal

Université de Minho (Braga) ; Université Coimbra ; Université Catholique de Lisbonne ; Université de Lisbonne ; Institut polytechnique de Leiria.

Roumanie

En cours de projet : Université Babe ?-Bolyai (Cluj-Napoca) ; Université Vasile Goldis (Arad).

Royaume-Uni

University of Westminster ; University of Newcastle ; University of Sheffield ; University of Wolverhampton ; University of Stirling ; University of Edinburgh ; University of Birmingham.

Russie

Université Linguistique d’Etat de Nizhny Novgorod (NGLU).

Un projet de coopération avec l’Université nationale d’aviation de Kiev (Ukraine) est à l’étude.

Taiwan

Fu Jen Catholic University (FJU) ; Wenzao Ursuline University of Languages.

Turquie

Istanbul, universités de Galatasaray et Bosphorus. Ankara, à l’Université de Bilkent.

Des partenariats sont en cours d’élaboration, avec d’autres universités turques, notamment à Izmir et à Antalya.

En outre, il existe un réseau d’institutions culturelles et de recherche français en Turquie : Institut culturel d’Istanbul ; Institut Français d’Etudes Anatoliennes à Istanbul également ; Institut culturel d’Izmir, etc.