FormationsLicence généraleHistoire de l'art et archéologie

Licence Histoire de l'art et archéologie

Responsable
  • Raphael ORGEOLET
    Adresse de Raphael ORGEOLET
Informations

Vous pouvez visiter le site Web du SUIO (dans une autre fenêtre) pour avoir une information plus générale sur les problèmes d'orientation.

Contacts orientation

Objectif

Cette mention vise a offrir une formation spécialisée dans le domaine de l'Histoire de l'art et de l'Archéologie.

Public visé

Toute personne manifestant un intérêt marqué pour la discipline et remplissant les conditions d'admissions.

Conditions d'admission

Baccalauréat ou équivalent.

Structure et organisation

La Mention Histoire de l'art et Archéologie propose 4 parcours types :

P1 : Histoire de l’art, P2 : Archéologie, P3 : Histoire de l’art et histoire (L3)

Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)
  • Formation continue (FC)

Connaissances à acquérir

L’Archéologie et l’Histoire de l’art sont généralement des disciplines nouvelles pour les inscrit(e)s en première année, qui souvent en ont plus une connaissance intuitive ou pratique que raisonnée. Les cours sont adaptés pour initier les étudiant(e)s aux démarches intellectuelles à l’œuvre dans ces deux disciplines, en en faisant découvrir progressivement les objets et les méthodes. Par un travail régulier, les étudiant(e)s peuvent ainsi acquérir un niveau solide de connaissances, à la fois générales, diversifiées et précises.

Les objectifs sont gradués en fonction des semestres et des années, notamment dans les étapes pédagogiques : maîtrise du commentaire de document la première année, maîtrise du dossier documentaire thématique la seconde, dissertation la 3e année. Le but est que les étudiants aient acquis en fin de troisième année à la fois une connaissance générale de bon niveau, qui permette une entrée dans la vie professionnelle, les acquis de la méthode de la discipline au sein des sciences humaines, et des premières notions de spécialisations s’ils veulent poursuivre dans la voie dans laquelle ils se sont engagés.

Compétences visées

Approche critique de la discipline.

Technique du commentaire d’œuvre, de la dissertation : construction d’un discours adapté à la demande ; note de synthèse à partir de plusieurs documents.

Savoir replacer un objet dans un contexte local et général, dans un espace géographique ou temporel, au sein de la discipline ou au sein des sciences humaines.

L’Histoire de l’art et l’Archéologie étant par définition des disciplines avec des savoirs-faire propres mais au carrefour de différents disciplines des sciences humaines et sociales, l’étudiant acquiert une capacité à étudier un objet de différents points de vue, à le replacer dans un contexte pluriel.

Les compétences plus précises (préparation au C2i, langues vivantes, outils statistiques) complètent sa formation générale.

Stages et projets encadrés

Les stages sont l’occasion unique d’acquérir une expérience pratique. Ils sont obligatoires et doivent être effectués pendant les vacances scolaires de l’année de validation (L2 ou L3) ou lors des vacances d’été de l’année précédant l’année de validation.

Débouchés professionnels

- Secteurs d’activités

Recherche-développement en sciences humaines et sociales

Administration publique

Métiers du patrimoine et de la Culture

Arts, spectacles et activités récréatives

- Métiers envisagés

- Archéologue technicien (dans le domaine de l’archéologie préventive)

- Archéologue chargé d’études (dans le domaine de l’archéologie préventive)

- Agent de la fonction publique territoriale (archéologue, chargé d’études, agent du patrimoine, musées)

- Agent des offices du tourisme et autres organisations dédiées à la mise en valeur patrimoniale et/ou touristique.

- Emplois dans le domaine de l’évènementiel artistique (galeries, expositions)

- Emplois dans le domaine du négoce de l’art

Poursuite d'études

Diplômes : Master « Archéologie et histoire de l’art » (Aix-Marseille Université), spécialités Recherche (spécialités 1 : Préhistoire ; spécialité 2 : Archéologie de la Méditerranée, Protohistoire et mondes classiques ; spécialité 4 : Art et archéologie du Moyen Age, des mondes musulman et byzantin ; spécialité 5 : Histoire de l’Art moderne et contemporain).

Master « Archéologie et histoire de l’art » (Université de Provence), spécialités Recherche et Professionnel (spécialité 3 : Archéologie opérationnelle, terrestre et maritime ; spécialité 6 : Métiers du patrimoine).

Préparation aux concours d’attachés de conservation (état et collectivités).

Préparation au concours de l’Ecole Nationale du Patrimoine.

Liens avec le milieu socio-économique

Principaux partenaires professionnels : Service régional de l’Archéologie PACA (DRAC PACA, Ministère de la Culture), Conservation régionale des Monuments Historiques (DRAC PACA, Ministère de la Culture), Direction des Musées et du Patrimoine culturel de la ville d’Aix-en-Provence

Adossement à la recherche

Hormis les enseignements des UE d'initiation à la recherche, le cursus de licence n'a pas vocation à former des chercheurs. Il s'agit ici d'apporter les bases d'un socle de connaissances que les futurs chercheurs sauront mobiliser durant leur cursus de master

Aide à la réussite

En Licence, aucune passerelle automatique avec d’autres mentions au niveau L2. Néanmoins, les étudiants ayant validé leur L1 d’Histoire, d’Anthropologie, de Sciences de l’Antiquité ou d’Arts plastiques peuvent prétendre à se réorienter en L2 d’Histoire de l’art et archéologie aux conditions suivantes : ils devront avoir validé en L1 au moins trois UE d’Histoire de l’Art et Archéologie offertes dans le choix d’options fléchées en L1 par le département et leur inscription ne pourra être validée qu’après avis d’une commission ad hoc du département (dans laquelle on trouvera obligatoirement le directeur du département, le directeur des études et le responsable du parcours choisi par l’étudiant).

Le dispositif pour une éventuelle réorientation en L3 des étudiants ayant validé leur L2 d’histoire, d’anthropologie, de Sciences de l’Antiquité ou d’Arts plastiques sera le même. Les étudiants devront avoir validé au moins trois

UE d’histoire de l’art et archéologie offertes dans le choix d’options fléchées en L2 par le département et leur inscription ne pourra être validée qu’après avis de la même commission.

Les étudiants de L3 en formation initiale d’Histoire, Sciences de l’Antiquité et Art plastiques ont la possibilité de s’inscrire en double licence en choisissant le parcours 4. Ce parcours prévoit la validation d’UE de leur mention d’origine (une ou deux au S5 et une au S6) ce qui permet d’alléger le nombre d’UE spécifiques au parcours et facilite leur adaptation.

Les étudiants en formation continue (professeurs de l’enseignement secondaire en formation pour l’enseignement de l’histoire des arts) souhaitant s’inscrire en L3, parcours 4, devront justifier au minimum d’une licence du domaine Lettres et Sciences humaines.

Les étudiants de L1 et L2, inscrits dans la mention peuvent changer de parcours jusqu’au S4.

Aide à l'orientation

En Licence, aucune passerelle automatique avec d’autres mentions au niveau L2. Néanmoins, les étudiants ayant validé leur L1 d’histoire, d’anthropologie, de Sciences de l’Antiquité ou d’Arts plastiques peuvent prétendre à se réorienter en L2 d’Histoire de l’art et archéologie aux conditions suivantes : ils devront avoir validé en L1 au moins trois UE d’histoire de l’art et archéologie offertes dans le choix d’options fléchées en L1 par le département et leur inscription ne pourra être validée qu’après avis d’une commission ad hoc du département (dans laquelle on trouvera obligatoirement le directeur du département, le directeur des études et le responsable du parcours choisi par l’étudiant).

Le dispositif pour une éventuelle réorientation en L3 des étudiants ayant validé leur L2 d’histoire, d’anthropologie, de Sciences de l’Antiquité ou d’Arts plastiques sera le même. Les étudiants devront avoir validé au moins trois

UE d’histoire de l’art et archéologie offertes dans le choix d’options fléchées en L2 par le département et leur inscription ne pourra être validée qu’après avis de la même commission.

Les étudiants de L3 en formation initiale d’Histoire, Sciences de l’Antiquité et Art plastiques ont la possibilité de s’inscrire en double licence en choisissant le parcours 4. Ce parcours prévoit la validation d’UE de leur mention d’origine (une ou deux au S5 et une au S6) ce qui permet d’alléger le nombre d’UE spécifiques au parcours et facilite leur adaptation.

Les étudiants en formation continue (professeurs de l’enseignement secondaire en formation pour l’enseignement de l’histoire des arts) souhaitant s’inscrire en L3, parcours 4, devront justifier au minimum d’une licence du domaine Lettres et Sciences humaines.

Les étudiants de L1 et L2, inscrits dans la mention peuvent changer de parcours jusqu’au S4.

Aide à la poursuite d'études et à l'insertion professionnelle

OUI, vers la licence professionnelle « Conservation et restauration du patrimoine bâti » (U1)

- L’UE ART D16 (Patrimoine régional) en L2 S4 est conseillée pour les étudiants souhaitant s’inscrire dans la Licence Professionnelle : « Conservation et restauration du Patrimoine bâti » (U1, département d’Histoire de l’art et archéologie).

- L’UE ART D08 (Introduction à la gestion de l’objet archéologique) : même commentaire.

- L’UE de stage de L2 S4 (UE ART D09) est également considérée comme un module d’adaptation pertinent pour l’orientation vers la Licence Professionnelle « Conservation et restauration du Patrimoine bâti ». L’étudiant concerné consultera au préalable la responsable de la Licence en question (Mireille Nys) afin de définir au mieux la nature et le contenu du stage.

Études à l'étranger

Deux types de mobilités sont prévues :

- Les stages (qui peuvent avoir lieu à l’étranger) :

- Obligatoires en L2 et L3 pour le parcours 2 (Archéologie)

- Facultatifs en L3 pour le parcours 1 (Histoire de l’art)

- La mobilité internationale qui repose sur les échanges Socrates-Erasmus.