FormationsDE 2ème/3ème cycleDESU Juriste internationaliste de terrain pour les droits de l'homme

DESU Juriste internationaliste de terrain pour les droits de l'homme

Responsable
  • Marie Jose DOMESTICI MET
    Adresse de Marie Jose DOMESTICI MET
Informations

Vous pouvez visiter le site Web du SUIO (dans une autre fenêtre) pour avoir une information plus générale sur les problèmes d'orientation.

Contacts orientation

Objectif

L'objectif de la présente proposition est de poursuivre et parfaire une activité de formation engagée depuis longtemps, et déjà largement reconnue, non seulement dans les milieux dits « humanitaires », mais plus largement dans celui des organisations internationales.

Le DESU JIDHA est, depuis cinq ans déjà, le successeur d'un DESU créé en 1998-1999, qui complétait le DESS Aide humanitaire. Cette filière, qui semble unique en France est un véritable succès, car elle correspond à un besoin -certes moins visible pour le grand public que l'assistance nutritionnelle en camp de réfugié- : celui de développer en amont et en aval de la crise aiguë, des actions par lesquelles on tente de promouvoir sur le terrain un respect ou une restauration du droit.

Aujourd'hui, l'expression Juriste de terrain fig ure -avec des nuances- dans deux intitulés de diplômes d'AMU : un Parcours de Master et un DESU, sans aucune redondance et dans un rapport de complémentarité. Mais la situation exige une brève présentation, en quelques points :

-le Master Action et Droit humanitaires est l'héritier d'un DESS pionnier de toute l'Europe créé à Aix et aujourd'hui entouré par le réseau NOHA

-l'équipe pédagogique a progressivement adapté le programme aux besoins du « marché » -depuis la dernière habilitation, le Master ADH comporte quatre parcours *NOHA Erasmus Mundus, * Recherche Protection des personnes et Sécurité humaine * Humanitaire et développement humain et * Juriste internationaliste de terrain pour le développement institutionnel et la consolidation de la paix

-ce dernier parcours résulte de la « mastérisation » du DESU de 1998-9 ; mais la matière a connu une telle expansion que le parcours s'accompagne à son tour d'un DESU

Entre le Parcours de Master et le DESU, les critères de répartition des thèmes sont simples :

-pour le Master, les grandes problématiques de l'effectivité du droit et l'analyse multifactorielle des motifs d'ineffectivité de la protection, plus les remèdes institutionnels : « développement institutionnel et consolidation de la paix »

-pour le DESU, une approche centrée sur les « Droits de l'homme » appliqués, de la constatation de leur ineffectivité (enquête, supervision ... ) aux remèdes les plus

Public visé

formation initiale et formation continue

PRE-REQUIS CONSEILLES

Ils doivent être conçus avec souplesse : ; mais les étudiants les plus adaptés viennent du Droit, des lEP et des Relations internationales.

Conditions d'admission

- Validation d'un Master 1 ou maîtrise en droit ou en science politique

- Validation d'une Licence en droit et d'un Master 1 dans un domaine jugé pertinent par la commission pédagogique

OBSERVATION : les étudiants du Parcours JIT peut suivre ou non le DESU JIDHA

et certains profils peuvent utilement tirer parti du seul DESU JIDHA

Structure et organisation

NOMBRE TOTAL DE SEMAINES D'ENSEIGNEMENT DANS LA FORMATION : 30

BORNAGE DE LA PERIODE D'ENSEIGNEMENT : La formation s'étend de septembre à mai de l'année universitaire.

LANGUE D'ENSEIGNEMENT : Français - Conférences fréquentes en Anglais et ponctuelles en Espagnol

Connaissances à acquérir

- Normes juridiques fondant les activités de protection (* droit international humanitaire

* droit de la sécurité collective * droit des minorités * droit des migrations * approche juridique de la gouvernance) :

A l'issue du programme, les étudiants savent qui sont les personnes protégées, les agents de protection, les organes chargés de la protection

- Techniques et de mise en oeuvre et de surveillance du respect des droits de l'homme :

A l'issue du programme, les étudiants connaissent les techniques et structures suivantes :

* gestion du cycle de projet, y compris budgétisation, comptabilité

* supervision des droits de l'homme et observation électorale

* techniques de négociation

* missions internationales d'observation, d'interposition et de reconstruction

* la reconstruction du secteur de la sécurité (police, justice, armée)

- Contexte international et structures de terrain

* géopolitique et gestion humaine des crises

* gestion du cycle de crise

* sensibilisation aux problèmes de sécurité

- Outils de gestion des crises de l'Union européenne

* action extérieure de l'Union européenne

* Union européenne et gestion militaire des crises

'" Union européenne et gestion civi le des crises

* action de l'Union européenne en faveur des droits de l'homme et de la démocratie

* appréhension d'une ou de plusieurs des dimensions ci-dessous via des études de cas

- Droits de l'homme appliqués :

* systèmes régionaux de protection des droits de l'homme

* opérationnalisation des droits de l'homme

* montage de projet dans le domaine des droits de l'homme

* financement du développement et gouvernance

* activités des ONG de protection et de défense des droits de l'homme

Compétences visées

1) Aspects liés au thème du droit appliqué

Aptitude à analyser les facteurs d'ineffectivité de normes juridiques dans un contexte donné

Aptitude à concevoir une stratégie ou un plan d'action pour la mise en oeuvre de normes de protection

Aptitude à conduire une mission exploratoire pour identifier les non respects du droit.

Aptitude à dresser un tableau du respect ou du non respect des droits

Aptitude à rédiger une pétition ou un mémoire pour un « organe de traité » du Haut

Commissariat aux Droits de l'Homme des Nations Unies.

2) Aspects liés aux conditions générales de déroulement des missions

Aptitude au travail en équipe en milieu interculturel

Aptitude à faire face à certaines nécessités logistiques et aux réalités comptables

Sensibilité aux problèmes de sécurité

Stages et projets encadrés

Les stages, d'une durée minimale de deux mois, sont effectués par les étudiants

- auprès d'organisations internationales dédiées à la défense et à la promotion des droits de l'homme

- dans les juridictions pénales internationales

- dans les services de l'Union européenne spécialisés dans la gestion des crises

- auprès d'organisations non gouvernementales spécialisées

* dans l'accueil et l'accompagnement des demandeurs d'asile

* dans la promotion des droits humaine

* dans le plaidoyer et le lobbying en matière de droits humains

Les stages sont effectués entre le 15 juillet et le 30 septembre . Ils sont évalués par la soutenance d'un rapport de stage devant un jury composé de deux membres de l'équipe pédagogique.

Débouchés professionnels

La pluridisciplinarité et la préparation pour le terrain font que bien des organisations trouvent nos diplômés en parcours JIT et plus encore s'ils ont suivi JIDHA- plus adaptés que d'autres.

Les diplômés JIDHA travaillent fréquemment :

-dans des ONG se consacrant à la promotion directe des droits de l'homme dans l'Afrique des Grands lacs et en Amérique latine. Par ailleurs, un très important débouché, en France (et en Europe) concerne les organismes qui s'intéressent aux migrants et aux demandeurs d'asile. L'OFPRA,en 2011 a puisé dans notre filière une dizaine d'agents sur une même vague de recrutement. De même, l'Ordre de Malte en a embauché une demi-douzaine dont 4 en même temps.

- dans un cadre para-diplomatique : missions de terrain d'organisations telles que l'OSCE (un nombre très important de diplômés travaillent ou ont travaillé dans les Balkans au sein de telles missions), l'OEA, l'UE (des diplômés travaillent dans des Délégations de l'UE), le Conseil de l'Europe, sans oublier les Missions intégrées des Nations Unies comportant un volet Droits de l'homme

- pour des organisations non gouvernementales, sur le terrain (en vue du recueil de faits destiné à éclairer une crise) ou au siège. (Amnesty International, Fédération Internationale pour les Droits de l'Homme, Human Rights Watch ... ).

- dans le cadre des services du Programme des NU pour le Développement et de la Banque Mondiale concernés par les problèmes de gouvernance

- dans le cadre des juridictions pénales internationales, ou nationales avec une composante internationale, intervenant en post-crise. Plusieurs de nos diplômés travaillent comme Assistants de Juges ou au service des Enquêtes de terrain.

Adossement à la recherche

Les membres de l'équipe pédagogique appartiennent soit à l'UMR 7318, soit au LID2MS, soit au Centre de Droit économique.

Année du DESU Juriste internationaliste pour les droits de l'homme appliqués

[ détails ]