FormationsDE 2ème/3ème cycleDESU Perfectionnement en Comptabilité et Audit

DESU Perfectionnement en Comptabilité et Audit

Objectif

Ce DESU a pour objectif :

- De renforcer les enseignements de comptabilité, de finance et d’audit (ces unités enseignements concernent les UE2 et UE4 du Diplôme d’Études Supérieures de Gestion et Comptabilité (DSCG) assurés en master mention Comptabilité, Finances, Fiscalité et Patrimoine (CFFP) et en licence 3 d’Économie et Management parcours Management Comptable et Financier (MCF) ;

- De compléter les compétences juridiques nécessaires à l’obtention de l’UE1 du DSCG (UE de gestion juridique, fiscale et sociale), à travers le module 1 du DESU consacré au droit.

Les études qui conduisent aux métiers de l’expertise comptable et du commissariat aux comptes, ainsi qu’aux professions connexes, passent désormais par le diplôme national du DCG (Diplôme de Comptabilité et Gestion) de niveau Bac + 3 et le diplôme national du DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et Gestion) de niveau Bac + 5. Les référentiels nationaux prévoient que les volumes horaires nécessaires à la préparation du DCG et du DSCG doivent respectivement être de 2.000 heures et de 1.000 heures.

Depuis la réforme LMD et la suppression de la Maîtrise des Sciences Comptables et Financières (MSTCF) et du DESS Techniques Comptables et Financières (TCF), les diplômes nationaux actuels – L3 mention Économie et management parcours « Management Comptable et Financier » (MCF) ainsi que le Master mention Comptabilité-Finance-Fiscalité et Patrimoine (CFFP) spécialité « Comptabilité-contrôle-audit » (CCA) pour notre Université – n’assurent plus un tel volume horaire (pour mémoire, la MSTCF assurait 1.500 heures d’enseignement en deux années de niveau L3 et M1).

Il faut préciser que les étudiants qui ont l’opportunité de suivre la spécialité CCA ne sont tenus, certes, de ne passer que les UE 1 et UE4 du DSCG, mais que, au niveau national, le taux moyen de réussite à ces deux UE est de l’ordre de 15 à 20% selon les années ! Ce DESU a donc pour objectif de permettre aux étudiants de renforcer leurs connaissances en vue de présenter le DSCG dans de meilleures conditions.

Public visé

Un cursus antérieur passant une L3 mention économie et management parcours « Management Comptable et Financier » ou diplôme de même nature est recommandé.

Conditions d'admission

Les étudiants doivent présenter un niveau équivalent au master 1 CFFP.

Structure et organisation

NOMBRE TOTAL DE SEMAINES D’ENSEIGNEMENT DANS LA FORMATION : Sept semaines.

DATE INDICATIVE DE DEBUT DES ENSEIGNEMENTS : 01/05/

DATE INDICATIVE DE FIN DES ENSEIGNEMENTS : 21/06/

Connaissances à acquérir

Ces connaissances sont liées aux différents enseignements assurés dans ce DESU :

- Pour le droit des contrats : le programme exigé pour réussir l’UE1 du DSCG nécessite une révision et un renforcement des compétences en droit des contrats, plus précisément sont développés dans le cadre du DESU l’étude de contrats spécifiques : contrats de distribution, de consommation, d’assurance…

- Pour les procédures collectives : l’’enseignement développe les questions ayant trait à la restructuration, la transmission et la disparition de l’entreprise.

- Pour le droit pénal : il s’agit d’approfondir le droit pénal des affaires, le droit de la concurrence, les conflits avec l’administration fiscale…

- Pour le diagnostic financier : La méthodologie et la mise en œuvre du diagnostic financier sont appliquées à des cas concrets d’entreprises, ce qui n’a pu être fait dans le temps accordé en L3 MCF et encore moins pour les étudiants de M1-CFFP qui ne sont pas passés par ce parcours de L3.

- Pour la finance : l’accent est mis sur des aspects de la finance de marché : dérivés, titrisation, notation…

- Mathématiques financières : Il s’agit de permettre aux étudiants de maîtriser les outils d’actualisation financière pour les étudiants du M1 CFFP qui ne sont pas passés par ce parcours de L3 MCF.

- Commissariat aux comptes : L’enseignement vise à approfondir les cours de révision interne et externe.

- Consolidation et fusions : L’enseignement développe des cas de consolidation et fusion.

Compétences visées

A travers des enseignements dispensés à un effectif réduit, sensiblement de même taille que celui d’un groupe de TD, il s’agit de permettre aux étudiants :

- D’acquérir des logiques de raisonnement propres aux différentes disciplines qui relèvent des connaissances académiques à acquérir : le droit en tout premier lieu pour lequel les étudiants n’ont pas bénéficié d’une formation telle que celle assurée dans les études classiques de droit, mais aussi la finance et la comptabilité.

- De parfaire leur maîtrise de l’écrit, sachant que cette dernière occupe désormais une place importante dans les épreuves du DSCG.

Débouchés professionnels

Pour les étudiants qui ont validé un Master 1, les connaissances et compétences acquises dans ce DESU peuvent faciliter leur poursuite d’étude dans une spécialité de Master axée sur la comptabilité approfondie.

Les débouchés professionnels concernent en priorité les métiers de l’expertise comptable et du commissariat aux comptes, mais aussi les métiers de l’audit, de la finance d’entreprise, de la comptabilité en entreprise, tant dans les organisations privées que publiques.

Les cabinets d’expertise comptable et de commissariat aux comptes sont depuis de nombreuses années demandeurs d’étudiants issus de ces filières. Il n’y a actuellement aucun problème de débouché.

Liens avec le milieu socio-économique

De nombreux professionnels interviennent dans ce DESU, mais surtout dans le cursus dont relève ce DESU : L3 mention Économie et Management parcours « Management comptable et financier » (MCF), M1 CFFP et M2 CFFP spécialité CCA.

Adossement à la recherche

Les enseignants titulaires, et en particulier les deux responsables du DESU, appartiennent à des centres de recherche d’Aix-Marseille Université. Le DESU est ainsi principalement adossé au CERGAM.

Année DESU Perfectionnement en Comptabilité, Contrôle, Audit

[ détails ]